Iraq: près de 115.000 personnes déplacées par les opérations militaires sur Mossoul, selon OCHA

28 décembre 2016

Un dernier rapport du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires indique que 114.042 iraquiens ont été déplacées depuis le début de l'opération militaire lancée il y a deux mois pour reprendre Mossoul à l'Etat islamique en Iraq et au Levant.

Un rapport du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) publié dimanche indique que 114.042 iraquiens ont été déplacées depuis le début de l'opération militaire lancée il y a deux mois pour reprendre la ville de Mossoul des mains de l'Etat islamique en Iraq et au Levant.

Selon OCHA, environ un million d'individus à Mossoul seraient hors de portée de l'aide humanitaire mais le conflit en cours ne permet pas d'établir une estimation définitive du nombre de personnes vivant toujours dans des zones contrôlées par l'Etat islamique.

La communauté humanitaire craint que les conditions de ces communautés ne se détériorent, car les produits de base n'ont pas été acheminés dans les parties ouest de la ville depuis que les routes d'approvisionnement de la ville ont été fermées le mois dernier.

La sûreté et la sécurité des enfants sont particulièrement préoccupantes. Plus de 50.000 d'entre eux sont affectés par l'opération militaire sur Mossoul et le conflit aux alentours de la ville.

La représentante adjointe du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) en Irak, Hamida Lasseko, a déclaré à 'ONU Info' que l'agence travaille avec le gouvernement iraquien pour fournir des services de base, un soutien psychosocial et une éducation aux enfants.

« Défendre l'éducation des enfants sera notre principal objectif », a déclaré la représentante adjointe de l'UNICEF. « (L'éducation) aidera également à garder les enfants en sécurité: ils seront protégés contre les recrutements, du conflit armé, et ils seront également en mesure d'accéder à leurs droits fondamentaux », a-t-elle souligné.

Mme Lasseko a par ailleurs indiqué que l'UNICEF continue de demander à toutes les parties impliquées dans le conflit de laisser les enfants grandir, « comme des enfants afin qu'ils aient une vie normale », soulignant que les protagonistes du conflit « devraient cesser d'utiliser les enfants au profit de la guerre ».

Les personnes vivant actuellement dans des camps bénéficient d'une aide humanitaire comprenant des services de base tels que de l'eau potable, des latrines et une assistance médicale. OCHA a souligné que la création de nouvelles parcelles pour accueillir les personnes ayant récemment fui constitue une priorité urgente. La semaine dernière, 10.170 personnes supplémentaires ont été déplacées.

Des incidents de sécurité ont toutefois menacé des opérations de secours dans l'est de Mossoul. Le 22 décembre, trois voitures-suicides ont explosé à Gogchali, une zone située à l'est de la ville, à proximité de la principale voie d'accès. Ces explosions se sont ajoutées aux tirs de mortier qui ont tué des travailleurs humanitaires et les personnes à qui ils venaient en aide.

Par ailleurs, les inondations causées par les pluies en cours ont menacé la sécurité de l'eau, et l'arrivée de l'hiver a entraîné des baisses de températures et des conditions plus difficiles. Les agences de l'ONU et les parties prenantes s'efforcent de veiller à ce que les civils disposent d'une protection adéquate contre le froid et une ONG construit actuellement un hôpital de campagne pour raccourcir les trajets en ambulance et réduire la pression sur les hôpitaux d'Erbil.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNICEF reçoit une contribution de 7 millions d'Euros de la part de l'Union européenne en appui à son travail en Iraq

Cette nouvelle contribution de la Direction générale pour l'aide humanitaire et la protection civile (ECHO) de la Commission européenne porte à 20 millions d'euros le montant total de l'aide européenne aux activités du Fonds en Irak pour l'année 2016.