Libéria : le Conseil de sécurité proroge pour la dernière fois le mandat de la mission de maintien de la paix

23 décembre 2016

Le Conseil de sécurité a décidé vendredi de proroger le mandat de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) jusqu'au 30 avril 2018.

Il s'agit de la dernière prorogation de mandat accordée par le Conseil à la MINUL qui fut mise en place en 2003. Le mandat prorogé inclut notamment la protection des civils, la réforme de l'appareil judiciaire et des institutions chargées de la sécurité ainsi que la promotion et la protection des droits de l'homme.

Dans sa résolution, le Conseil a favorablement accueilli les progrès d'ensemble accomplis sur la voie du rétablissement de la paix, de la sécurité et de la stabilité au Libéria. Il a notamment salué la réussite du transfert des responsabilités en matière de sécurité de la MINUL aux services de sécurité du Libéria le 30 juin 2016. Les 15 ont toutefois rappelé qu'il incombe au gouvernement libérien d'assurer la sécurité et la protection de sa population et d'élargir les efforts visant à trouver une solution aux causes profondes du conflit qui a déstabilisé le pays depuis la fin des années 1980.

Notant que la sécurité pourrait être menacée pendant la préparation des élections présidentielle et législatives qui doivent se tenir en octobre 2017 ainsi que pendant la période préélectorale, les membres du Conseil ont souligné qu'il relève de la responsabilité et du devoir du gouvernement libérien de préparer ces élections. Ils demandent à toutes les parties de veiller à ce que ces élections soient libres, équitables, pacifiques et transparentes, notamment grâce à la participation des femmes.

Tout en rappelant que l'appui aux institutions électorales relève de la responsabilité du gouvernement libérien, les 15 ont autorisé la MINUL à l'aider dans l'organisation des élections à travers un soutien logistique, notamment aérien, afin de faciliter les inscriptions sur les listes électorales, en particulier dans les zones reculées.

La présence d'une mission de maintien de la paix de l'ONU au Libéria remonte à 1993 lorsque le Conseil de sécurité a créé la Mission d'observation des Nations Unies au Libéria (MONUL) après la signature de l'accord de paix de Cotonou. Un Bureau d'appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Libéria (BANUL) avait ensuite remplacé la MONUL de 1997 à 2003.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libéria : le Conseil de sécurité discute de l'avenir de la MINUL

Devant le Conseil de sécurité qui examinait vendredi la situation au Libéria, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a présenté les trois options envisagées pour l'avenir de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) : son retrait et la création d'une mission pour lui succéder; le statu quo; une réduction graduelle des effectifs.