Syrie : le nombre de personnes déplacées à Alep ne cesse d'augmenter, selon l'ONU

1 décembre 2016

Le nombre de personnes déplacées à Alep, en Syrie, ne cesse d'augmenter et atteint désormais 400.000 personnes, a déclaré jeudi l'Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura.

« Aujourd'hui à Alep, il y a 400.000 personnes déplacées », a dit M. de Mistura lors d'une conférence de presse à Genève. « Il s'agit de gens qui se sont déplacés vers l'ouest d'Alep en raison des combats et qui cherchent un lieu sûr. Ils sont davantage à être arrivés au cours des derniers jours. Ce chiffre augmente ».

L'Envoyé spécial a indiqué que l'ONU et ses partenaires étaient prêts et que leur présence augmentait pour venir en aide à ces populations ayant besoin d'assistance.

« L'ONU réclame encore une trêve afin de pouvoir atteindre les civils et les évacuer », a dit M. de Mistura, qui a une nouvelle fois demandé au Front Al-Nosra de garantir un passage sûr pour les civils.

De son côté le conseiller de M. de Mistura, Jan Egeland, a indiqué que pour l'ensemble du mois de novembre, les agences humanitaires et leurs partenaires n'avaient pu atteindre que 8% des personnes dans les zones assiégées en Syrie, alors que ce mois est crucial pour pré-positionner les fournitures avec l'approche de l'hiver.

S'agissant d'Alep, M. Egeland a précisé que l'ONU augmentait sa présence dans l'ouest de la ville.

« Ceux que nous ne sommes pas en mesure d'atteindre sont les personnes qui sont toujours assiégées dans l'est d'Alep. Nous espérions avoir le message de la Fédération de Russie et du gouvernement de Syrie autorisant une trêve dans les combats pour permettre aux gens dans l'est d'Alep de sortir. Nous ne l'avons pas eu », a-t-il dit.

Il a toutefois souligné que la Russie avait annoncé quatre couloirs humanitaires. « Nous avons au moins 400 personnes blessées ayant besoin d'une évacuation immédiate », a-t-il ajouté. « Nous avons besoin également de ces couloirs pour faire entrer des fournitures médicales et de la nourriture dans l'est d'Alep ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.