Haïti : l'ouragan Matthew a causé d'importants dégâts dans le secteur agricole, selon la FAO

23 novembre 2016

L'ouragan Matthew qui a frappé Haïti début octobre a causé d'importants dégâts dans le secteur agricole, selon un bilan dressé par l'Organisation des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) en partenariat avec le Programme alimentaire mondial et la Commission nationale pour la sécurité alimentaire.

L'ouragan Matthew qui a frappé Haïti début octobre a causé d'importants dégâts dans le secteur agricole, selon une évaluation conduite par l'Organisation des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) en partenariat avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et la Commission nationale pour la sécurité alimentaire d'Haïti.

Dans un rapport de situation publié mardi, la FAO a indiqué que la production alimentaire locale et les moyens de subsistance ont été détruits dans les départements de Grand'Anse et de Sud qui ont été les plus touchés par l'ouragan. Les zones les plus durement frappées ont vu 100% de leurs cultures endommagées.

« Alors que la majeure partie du pays s'appuie sur la production de subsistance pour répondre aux besoins alimentaires, le rétablissement de l'agriculture et des moyens de subsistance issus de la pêche est essentiel pour éviter la dépendance à l'aide alimentaire dans les mois à venir », a souligné la FAO.

L'ouragan a également aggravé les effets des phénomènes climatiques liés à El Niño, dont une sécheresse qui avait déjà réduit la production alimentaire et l'accès à l'eau douce au cours de l'année écoulée. Cela a eu un impact important sur la capacité des Haïtiens à acheter des aliments ou des intrants agricoles pour reprendre la production.

Selon le bilan conjoint des trois institutions, environ 1,4 million d'Haïtiens requièrent une aide humanitaire, dont 806.000 personnes qui ont besoin d'une aide alimentaire urgente.

La FAO a déployé des experts

En réponse à la crise humanitaire, la FAO a déployé des experts et d'autres personnels humanitaires en Haïti et mobilisé des ressources d'urgence afin de lancer des interventions immédiates. L'agence soutient également les familles affectées par l'ouragan à travers la distribution de semences et d'outils pour mettre en œuvre la saison hivernale des cultures vivrières de base et des cultures horticoles à cycle court, ciblant ainsi plus de 25.000 ménages dans les régions les plus touchées du pays. La FAO distribuera également du matériel de pêche aux pêcheurs qui ont perdu leurs moyens de subsistance.

Le redressement de l'agriculture et de la pêche en Haïti est toutefois confronté à au défi de la disponibilité des fonds. Moins de 40% des 9 millions de dollars requis par la FAO dans le cadre de l'appel de fonds pour Haïti ont été reçus jusqu'à présent. Ce manque de financement entrave les efforts de l'agence pour fournir une aide immédiate.

La FAO a également élaboré un plan d'action de 12 mois requérant 30 millions de dollars afin de venir en aide à 600.000 personnes souffrant d'insécurité alimentaire grave. A ce jour, elle n'a reçu que 1,5 million de dollars, soit seulement 5% du financement nécessaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Haïti : l'UNESCO participe au rétablissement des services éducatifs après le passage de l'ouragan Matthew

L'UNESCO s'efforce de rétablir les services d'éducation pour les enfants et les jeunes suite aux effets dévastateurs de l'ouragan sur Haïti qui a interrompu l'éducation de plus de 100.000 enfants.