« La philosophie est un art de vivre ensemble », souligne l'UNESCO

17 novembre 2016

A l'occasion de la Journée mondiale de la philosophie (17 novembre), la Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a appelé le monde à « oser ouvrir des espaces pour la pensée libre, ouverte et tolérante ».

A l'occasion de la Journée mondiale de la philosophie (17 novembre), la Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a appelé le monde à ouvrir des espaces pour la pensée libre, ouverte et tolérante.

« Cette année, nous célébrons la Journée mondiale de la philosophie au lendemain de la Journée internationale de la tolérance », a déclaré jeudi Mme Bokova dans un message. « Cette coïncidence est profondément significative tant la tolérance et la philosophie sont liées ».

Dans le cadre de cette journée, l'UNESCO organise une série d'événements du 16 au 19 novembre pour célébrer la philosophie en donnant à voir sa créativité et sa diversité. Point d'orgue de ces manifestations : une nuit entière consacrée à la philosophie au siège de l'Organisation le vendredi 18 novembre.

La Directrice générale a rappelé que la philosophie se nourrit du respect, de l'écoute et de la compréhension de la diversité des opinions, des réflexions et des cultures qui enrichissent notre manière d'être au monde. « Comme la tolérance, la philosophie est un art de vivre ensemble, dans le respect des droits et des valeurs communes », a-t-elle souligné. « Elle est une capacité à voir le monde à travers un œil critique, informé du regard des autres, fortifié par la liberté de pensée, de conscience et de croyance », a-t-elle ajouté.

Pour toutes ces raisons, Mme Bokova souligne que la philosophie est davantage qu'une discipline académique ou universitaire. « C'est une pratique quotidienne qui aide à vivre mieux, et plus humainement. L'interrogation philosophique, dès le plus jeune âge, s'apprend et se perfectionne, comme une clé essentielle pour animer le débat public et défendre l'humanisme, si malmené par la violence et les tensions du monde », a-t-elle dit.

Journée mondiale de la philosophie 2016 : une valeur durable, nuit et jour

La chef de l'UNESCO souligne que la philosophie n'offre aucune solution prête à l'emploi, mais une quête perpétuelle pour interroger le monde et tenter d'y trouver sa place. « Sur ce chemin, la tolérance est à la fois une vertu morale et un outil pratique de dialogue. Elle n'a rien à voir avec le relativisme naïf qui prétend que tout se vaut : c'est une exigence individuelle d'écoute, d'autant plus forte qu'elle se fonde sur un engagement résolu à défendre des principes universels de dignité et de liberté ».

L'UNESCO célèbre cette année les anniversaires de deux éminents philosophes, Aristote et Leibniz, qui ont contribué au développement de la métaphysique et de la science, de la logique et de l'éthique. « Ils avaient en commun, à quelques siècles d'écart et dans des contextes culturels très différents, de placer la philosophie au cœur de la vie publique, comme un élément central d'une vie digne et libre », a expliqué Mme Bokova.

« A notre tour célébrons cet esprit », a dit la Directrice générale, soulignant que sur la base de ce dialogue, le monde pourra construire une coopération plus forte entre les citoyens, les sociétés et les états, comme « fondement durable de la paix ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Journée de la tolérance : l'ONU appelle à agir face à la montée des discriminations dans le monde

A l'occasion de la Journée internationale de la tolérance (16 novembre), le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé à ne pas céder à la provocation et à ne pas se laisser entraîner par ceux qui se nourrissent de la haine et font régner la peur dans nos sociétés.