Sommet de l'OMT : urbanisme et tourisme urbain doivent aller de pair

9 novembre 2016

Le cinquième Sommet sur le tourisme urbain, organisé par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Ministère égyptien du tourisme les 1er et 2 novembre, a conclu sur l'importance d'assurer une coordination étroite des plans d'urbanisme et du développement du tourisme urbain.

Le cinquième Sommet sur le tourisme urbain, organisé par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Ministère égyptien du tourisme, a conclu sur l'importance d'assurer une coordination étroite des plans d'urbanisme et du développement du tourisme urbain.

La rencontre qui s'est tenue à Louxor, en Égypte a été organisé sur le thème : « Les villes, viviers de culture locale pour les voyageurs du monde ». Elle a rassemblé environ 400 experts de 40 pays qui ont notamment discuté des tendances en matière de tourisme urbain, dont les nouveaux modèles d'activité économique comme ceux de l'économie collaborative, de l'importance de la génération du millénaire (Millennials) et des marchés de niche en cours d'apparition. Ont également été abordées les questions relatives à la gestion de la saturation, la sûreté et la sécurité ainsi que la mobilisation des communautés réceptrices.

Lors de ce sommet, l'authenticité, la culture locale, la mobilisation des communautés locales et l'utilisation des technologies ont été citées comme autant de facteurs clés de réussite pour le tourisme urbain. La rencontre également souligné l'importance de conférer au tourisme un rang de priorité élevé dans les programmes d'action des villes et de mettre en place des mécanismes de coordination et de planification concertée.

« On ne devrait jamais redouter la croissance du secteur du tourisme ; ce qui compte, c'est la façon de la gérer » a déclaré le Secrétaire général de l'OMT, Taleb Rifai, lors d'une table ronde. Le chef de l'OMT a également insisté sur le fait qu'une « ville ne répondant pas aux besoins de ses habitants ne répondra pas à ceux des visiteurs, d'où l'importance de mobiliser les communautés locales et les touristes ».

Les participants ont également souligné la nécessité de maximiser les recettes du tourisme destinées à la préservation et à la remise en état du patrimoine, le rôle de la gastronomie et des cultures créatives pour attirer les touristes et les impliquer, et les exigences des 270 millions de jeunes voyageurs d'aujourd'hui, qui veulent de nouveaux produits authentiques et pouvoir rester connectés 24h/24.

Pendant le Sommet, l'OMT a présenté son plan d'action pour le Réseau de tourisme urbain ainsi qu'une nouvelle initiative de collaboration des maires et des responsables municipaux sur les problématiques touristiques, intitulée « Les maires pour le tourisme ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.