Côte d'Ivoire : le chef de l'ONU salue l'adoption de la nouvelle constitution

3 novembre 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mercredi l'annonce de l'adoption de la nouvelle constitution de la Côte d'Ivoire par la Commission électorale indépendante suite au référendum constitutionnel organisé le 30 octobre.

M. Ban a noté avec satisfaction que la nouvelle constitution traite de certaines des causes de tension et de divisions de longue date en Côte d'Ivoire.

« Le Secrétaire général invite toutes les parties ivoiriennes, et en particulier les dirigeants politiques et leurs partisans, à rejeter la violence et à s'abstenir de tout propos incendiaire », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mercredi soir.

« Il les exhorte à régler tous différends ou griefs par des moyens constitutionnels et à s'engager dans un dialogue politique centré sur la tenue d'élections législatives ouvertes, libres et équitables dans les semaines à venir », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a réaffirmé l'engagement continu des Nations Unies, par l'intermédiaire de son Représentant spécial et Chef de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), à soutenir la consolidation de la paix et la stabilité dans ce pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : l'ONU appelle les autorités à redoubler d'efforts dans la prévention et la répression des viols

Un nouveau rapport de l'ONU, publié lundi, appelle les autorités ivoiriennes à redoubler d'efforts dans la prévention et la répression des viols, un fléau qui continue de faire de nombreuses victimes dans le pays.