Venezuela : Ban Ki-moon appelle au retour au dialogue et à la responsabilité de chacun

28 octobre 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, continue de suivre avec préoccupation la situation au Venezuela et a appelé vendredi tous les acteurs nationaux à prendre des mesures concrètes pour réduire la polarisation et à s'engager sincèrement dans le processus de dialogue.

« Le Secrétaire général souligne l'importance de respecter l'état de droit et la constitution, tout en assurant le respect des droits de l'homme, y compris la liberté d'expression et le droit de réunion pacifique », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. « Il exhorte également tous les citoyens, quel que soit leur point de vue politique, à exercer ces droits de façon responsable », a-t-il ajouté.

M. Ban a salué l'adhésion du Vatican à l'initiative en cours lancé par d'anciens chefs d'Etat et de gouvernement pour promouvoir le dialogue entre le gouvernement du Venezuela et l'opposition politique, sous les auspices de l'Union des nations sud-américaines (UNASUR). Il s'est également félicité des expressions de soutien de la communauté internationale à cette initiative.

Le chef de l'ONU a réitéré sa ferme conviction que le gouvernement et l'opposition devraient faire des efforts concertés pour se concentrer sur les défis actuels du pays, « y compris pour répondre efficacement aux besoins socio-économiques du pays, dans l'intérêt du peuple vénézuélien », a précisé son porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Venezuela : des experts préoccupés par la détérioration de la liberté des médias

Un expert des Nations Unies et un expert de la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) ont tiré jeudi la sonnette d'alarme sur l'érosion continue de la liberté des médias au Venezuela.