L'ONU salue un accord pour créer une zone protégée dans l'Antarctique

28 octobre 2016

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a salué vendredi une décision unanime de la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) pour créer la plus grande zone protégée du monde, terrestre ou maritime, dans la mer de Ross, dans l'Antarctique.

La mer de Ross est une baie profonde de l'océan austral bordant le continent Antarctique entre la terre Marie Byrd à l'est et la terre de Victoria à l'ouest.

« Nous sommes ravis que cette partie très spéciale des océans de notre planète soit sauvegardée pour les générations futures », a déclaré le Directeur exécutif du PNUE, Erik Solheim, dans un communiqué de presse.

« Nous sommes particulièrement fiers de notre 'Patron des océans' Lewis Pugh, qui a fait la navette entre les nations pour aider à trouver un consensus. Le résultat d'aujourd'hui est un témoignage de ses efforts déterminés », a ajouté M. Solheim.

M. Pugh, un avocat maritime et un nageur d'endurance, a dit qu'il était « ravi ». Il a été la première personne à nager sur longue distance dans tous les océans du monde. Il nage régulièrement dans différents écosystèmes afin d'attirer l'attention sur les préoccupations environnementales.

« La mer de Ross est l'un des plus beaux endroits de la terre. C'est l'un de nos derniers grands espaces sauvages. Ceci est un rêve devenu réalité », a ajouté M. Pugh, cité par le PNUE.

La mer de Ross est considérée comme la dernière grande région sauvage dans le monde et est connue comme le « Jardin d'Eden » polaire. Elle s'étend sur 1,57 million de kilomètres carrés, soit une surface plus grande que le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, et l'Italie réunis. Elle sera protégée de la pêche industrielle, qui a des effets dévastateurs sur les mers dans le monde.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Journée mondiale des océans : l'ONU demande aux Etats de s'engager à les protéger

A l'occasion de la Journée mondiale de l'océan qui est célébrée chaque année le 8 juin, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a demandé mercredi aux Etats de s'engager à protéger les océans et à exploiter leurs dons de manière pacifique, équitable et viable en pensant aux générations futures.