Yémen : l'envoyé de l'ONU annonce une nouvelle cessation des hostilités à partir de mercredi

18 octobre 2016

L'Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a annoncé lundi soir un plan pour une nouvelle cessation complète des hostilités au Yémen à partir de mercredi 19 octobre.

« L'Envoyé spécial a reçu des assurances de la part de toutes les parties yéménites concernant leur réengagement envers les Termes et Conditions de la cessation des hostilités du 10 avril 2016, qui entreront à nouveau en vigueur à 23h59 heure du Yémen, le 19 octobre 2016, pour une période initiale de 72 heures, avec possibilité de renouvellement », a déclaré l'équipe de l'Envoyé spécial dans un communiqué de presse.

Ismail Ould Cheikh Ahmed s'est félicité de la restauration de la cessation des hostilités, « qui épargnera au peuple yéménite de nouvelles effusions de sang et permettra une livraison élargie de l'aide humanitaire ».

Il a demandé à toutes les parties yéménites, à la région et à la communauté internationale d'encourager le plein respect de la cessation des hostilités et de veiller à ce qu'elle conduise à une fin permanente et durable du conflit.

« L'Envoyé spécial appelle à la réactivation immédiate du Comité de coordination et de désescalade (DCC) et au déploiement de ses membres à Dhahran Al Janoub, comme convenu lors des négociations au Koweït », a précisé le communiqué de presse.

L'Envoyé spécial a rappelé à toutes les parties yéménites que « les Termes et Conditions de la cessation des hostilités incluent l'obligation de permettre au personnel et aux fournitures humanitaires d'avoir un accès libre et sans entrave partout au Yémen, en plus d'un arrêt complet des activités militaires de toutes sortes ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Yémen : l'ONU réclame une cessation des hostilités et une enquête sur l'attaque meurtrière de samedi

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a une nouvelle fois réclamé lundi une cessation des hostilités au Yémen, deux jours après le bombardement d'une cérémonie funéraire à Sana'a qui a fait plus de 140 morts.

Yémen : l'ONU condamne une attaque meurtrière ayant visé des funérailles à Sana'a

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné samedi soir une attaque meurtrière contre un bâtiment dans la capitale du Yémen, Sana'a, où des centaines de personnes étaient réunies pour une cérémonie funéraire.