L'ONU et le secteur privé vont créer une plate-forme pour générer des solutions de financement pour les ODD

10 octobre 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé lundi la création d'une nouvelle plate-forme pour développer des solutions de financement innovantes afin de soutenir la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) d'ici à 2030.

« Cette initiative mondiale peut aider à identifier et piloter des instruments financiers novateurs qui peuvent générer des investissements et soutenir les ODD », a dit M. Ban lors d'une réunion de haut niveau au siège de l'ONU à laquelle participaient des responsables de ministères des finances et des affaires étrangères et des dirigeants de grandes institutions financières internationales.

« En plus de lancer des solutions de financement innovantes, la plate-forme sera en contact avec les acteurs clés du développement, y compris les gouvernements, la société civile, les organisations philanthropiques, les entrepreneurs, les investisseurs institutionnels, les banques, les promoteurs de projets et les institutions de financement du développement », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a souhaité que la plate-forme fournisse le meilleur savoir-faire possible pour soutenir le prochain Secrétaire général sur les questions de développement durable.

Toute une série de partenaires sont impliqués dans cette plate-forme, qui a déjà de nouvelles solutions en cours de développement. L'accent est mis sur les mesures permettant de fournir un financement aux endroits et aux personnes qui en ont le plus besoin.

Le Programme de développement durable à l'horizon 2030 a été adopté en septembre 2015 par les Etats membres des Nations Unies et comprend 17 objectifs à atteindre.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Président de l'Assemblée générale encourage les Etats à accélérer la mise en œuvre des ODD

Lors de l'ouverture du débat général de la 71ème session de l'Assemblée générale, son Président, Peter Thomson, a souligné que le monde est encore loin de là où il devrait être en termes de mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD) et il a appelé les 193 Etats membres de l'ONU à se mobiliser pour en faire une réalité.