Jordanie : le PAM utilise le scan de l'iris pour fournir de l'aide aux réfugiés syriens du camp de Zaatari

6 octobre 2016

Le Programme alimentaire mondial (PAM), en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a introduit jeudi un système de paiement novateur, qui utilise le scan de l'iris pour permettre aux 76.000 réfugiés syriens vivant dans le camp Zaatari en Jordanie d'acheter de la nourriture dans les supermarchés du camp au lieu d'utiliser des espèces, des bons ou des cartes électroniques.

« Le système de paiement qui utilise le scan de l'iris a remporté un énorme succès, et nous sommes ravis que le PAM et ses partenaires soient maintenant en mesure d'aider les réfugiés syriens vivant dans le plus grand camp de Jordanie grâce à ce système innovant », a déclaré le Directeur du PAM en Jordanie, Mageed Yahia. « La technologie de scan de l'iris change la façon de faire des achats pour les réfugiés syriens en Jordanie, la rendant plus facile et plus sûre, tout en améliorant la responsabilisation ».

Cette technologie a été utilisée pour la première fois dans le camp de réfugiés de King Abdullah Park en Jordanie en février de cette année. Le système a été étendu au camp de réfugiés d'Azraq dans l'est du pays en avril.

Le système est basé sur les données biométriques enregistrées par le HCR et a été mis en place avec des partenaires jordaniens du PAM : IrisGuard (l'entreprise qui a développé la plate-forme de scan de l'iris), Jordan Ahli Bank et leurs homologues du Middle East Payment Systems (MEPS).

Une fois qu'un client a son iris scanné, le système communique automatiquement avec la base de données du HCR pour confirmer l'identité du réfugié, vérifier le solde du compte avec la Jordan Ahli Bank et le MEPS et confirmer l'achat, et imprimer un reçu, en quelques secondes.

Grâce à cette technologie de scan de l'iris et au programme de coupons électroniques, le PAM aide plus d'un demi-million de réfugiés syriens en Jordanie. Le PAM fournit également une assistance à près de 140.000 Jordaniens vulnérables en leur donnant des rations alimentaires, ainsi que de l'argent liquide contre travail et de l'argent liquide en échange de formations.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En visite à Amman, Ban Ki-moon dit sa gratitude à la Jordanie pour son accueil des réfugiés syriens

En visite dimanche à Amman, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé sa gratitude à la Jordanie pour accueillir des réfugiés syriens et s'est félicité du soutien accru de la communauté internationale aux pays les plus touchés par la crise syrienne, comme en témoigne la Conférence de Londres en février.