Mali : l'ONU condamne l'attaque contre des Casques bleus et réclame une enquête

4 octobre 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont fermement condamné la série d'attaques survenues lundi contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans le nord du pays.

Dans une déclaration à la presse publiée mardi soir, le Conseil de sécurité a précisé que les attaques à Aguelhok, dans la région de Kidal, ont causé la mort de deux Casques bleus du Tchad et blessé plusieurs autres soldats de la paix, alors que le bilan initial était d'un Casque bleu tué et de plusieurs autres blessés.

Les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances et leur sympathie aux familles des victimes, ainsi qu'au gouvernement du Tchad et à la MINUSMA. Ils ont rendu hommage aux Casques bleus qui risquent leur vie.

Ils ont également demandé au gouvernement malien d'enquêter rapidement sur ces attaques et de traduire les responsables en justice.

Lundi soir, le porte-parole du Secrétaire général avait souligné dans une déclaration à la presse que "quatre attaques différentes ciblant le personnel et les installations de la MINUSMA se sont produites à Aguelhok, dans la région de Kidal, entrainant la mort d'un Casque bleu tchadien et en blessant huit autres ».

« Le Secrétaire général appelle à une action rapide pour que les auteurs de ces attaques soient traduits en justice », a indiqué son porte-parole. « Il rappelle que les attaques contre des Casques bleus des Nations Unies constituent des crimes de guerre selon le droit international ».

Le chef de l'ONU s'est également dit préoccupé par les récentes violations des dispositions de cessez-le-feu par les groupes armés signataires dans la zone de Kidal.

« Le Secrétaire général exhorte les parties signataires à remplir leurs obligations conformément à l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali », a dit son porte-parole soulignant que cela contribuerait à « restaurer la stabilité et la sécurité dans la région ».

Ban Ki-moon a présenté ses sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu'au gouvernement du Tchad, et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mali : un Casque bleu tué et cinq autres grièvement blessés dans une attaque dans la région de Kidal

Au Mali, un Casque bleu a été tué et cinq autres ont été grièvement blessés alors qu'ils intervenaient suite à une attaque contre un camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), dans la région de Kidal.