Climat : l'ONU se dit optimiste sur l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris avant la fin de l'année

30 septembre 2016

Des responsables de l'ONU se sont dits confiants sur l'entrée en vigueur rapide de l'Accord de Paris sur le climat avec la ratification prévue dimanche de l'Inde qui représente un peu plus de 3% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

« Nous pensons obtenir l'entrée en vigueur la plus rapide pour tout accord qui exige un tel nombre de ratifications » a déclaré jeudi le Conseiller spécial du Secrétaire général sur le Programme de développement durable à l'horizon 2030, David Nabarro lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé l'intention de New Delhi de soumettre sa ratification le 2 octobre à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Mahatma Gandhi.

Adoptée par les 195 Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) lors de la conférence appelée COP21 organisée en décembre dernier à Paris, l'accord appelle les pays à lutter contre le changement climatique en visant une limitation de la hausse de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius, et de s'efforcer à ne pas dépasser 1,5 degré Celsius.

Signé le 22 avril à New York par 175 pays, l'Accord de Paris entrera en vigueur 30 jours après qu'au moins 55 pays, représentant 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, auront déposé leurs instruments de ratification.

Au cours du débat général de l'Assemblée générale des Nations Unies la semaine dernière, 32 nouveaux pays ont déposé leurs instruments de ratification de l'accord. A ce jour, 61 Etats membres représentant 47,79% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, ont officiellement ratifié l'accord, atteignant ainsi l'un des deux seuils nécessaires pour l'entrée en vigueur.

« Il y a maintenant comme une course des pays pour venir ici s'assurer qu'ils font partie de la communauté de la ratification, pour montrer qu'ils font partie de ceux qui veulent obtenir l'entrée en vigueur de l'accord », s'est réjoui M. Nabarro.

Le Directeur de l'Équipe d'appui du Secrétaire général sur le changement climatique, Selwin Hart, a encouragé tous les pays à ratifier l'accord le plus tôt possible soulignant l'espoir que soulèverait son entrée en vigueur notamment auprès des pays les plus vulnérables. « Une entrée en vigueur rapide et précoce de l'Accord de Paris enverra un signal clair à l'économie réelle que les gouvernements sont sérieux et qu'ils mettront en œuvre ses objectifs », a-t-il dit.

Originaire d'un petit État insulaire en développement, M. Hart a souligné que l'accord est un « très grand pas en avant ». « Il compte pour la survie des petits États insulaires en développement, pour les pays africains, pour les pays les moins avancés, et aussi pour les communautés vulnérables, même dans les économies avancées », a-t-il souligné.

Alors que les Ministres européens de l'environnement se réunissaient vendredi afin de décider comment l'Union européenne et ses membres feront progresser leur ratification de l'Accord, M. Hart a exprimé l'espoir qu'ils se mettront d'accord pour déposer leurs instruments de ratification selon un calendrier accéléré. Selon lui, l'accord pourrait entrer en vigueur à temps pour la 22e session de la Conférence des Parties (COP22) à la CCNUCC, qui aura lieu du 7 au 18 novembre à Marrakech, au Maroc.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'Accord de Paris sur le climat proche de son entrée en vigueur : Ban Ki-moon salue « un grand jour pour la planète »

Le monde a fait un grand pas mercredi vers l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris sur le climat avec sa ratification par 31 nouveaux pays, événement que le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué comme « un grand jour pour la planète ».