Gabon : l'envoyé de l'ONU plaide en faveur du recours aux voies légales pour régler les contentieux électoraux

8 septembre 2016

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, a poursuivi jeudi ses consultations avec les parties prenantes gabonaises ainsi qu'avec la communauté diplomatique afin de contribuer à l'apaisement de la situation qui prévaut au Gabon depuis la proclamation des résultats du scrutin présidentiel.

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, a poursuivi jeudi ses consultations avec les parties prenantes gabonaises ainsi qu'avec la communauté diplomatique afin de contribuer à l'apaisement de la situation qui prévaut au Gabon depuis la proclamation des résultats du scrutin présidentiel du 27 août 2016.

Selon la presse, le Président sortant Ali Bongo Ondimba a été réélu avec 49,80% des suffrages exprimés pour un second mandat de sept ans, face à Jean Ping, qui a obtenu 48,23% des voix.

Ce jeudi 8 septembre, M. Bathily a eu des échanges avec plusieurs ambassadeurs africains et occidentaux et a rencontré Raymond Ndong Sima, ancien Premier ministre, a précisé le Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA) dans un communiqué de presse.

Mercredi 7 septembre, l'envoyé de l'ONU, qui est aussi le Chef de l'UNOCA, a eu des entretiens avec des membres de l'équipe de Jean Ping.

« Les discussions ont essentiellement porté sur les enjeux liés à la préservation de la paix et de la stabilité du pays. M. Bathily a ainsi réitéré la nécessité de ne recourir qu'à des voies légales pour régler les contentieux relatifs à la présidentielle du 27 août », a indiqué l'UNOCA.

« Dans ses interactions régulières avec les hautes autorités gabonaises, il encourage également cette démarche, tout en espérant qu'un dialogue constructif pourrait intervenir entre les différentes parties afin de créer les nouvelles conditions d'un vivre-ensemble », a-t-il ajouté.

Abdoulaye Bathily devait représenter le Secrétaire général de l'ONU dans la Mission de haut niveau de l'Union africaine (UA) dont l'arrivée à Libreville était prévue le 9 septembre mais le gouvernement gabonais a annoncé le report sine die de cette mission.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Gabon : l'ONU appelle à la fin immédiate de tous les actes de violences

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon s'est entretenu dimanche par téléphone avec le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, et le candidat à la présidence du parti Démocratie Nouvelle, Jean Ping, et les appeler à faire le nécessaire afin de mettre fin aux violences qui ont suivi l'élection présidentielle contestée gabonaise.