Gabon : l'ONU s'inquiète des affrontements après l'annonce des résultats des élections

31 août 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré mercredi avoir pris note des résultats provisoires de l'élection présidentielle annoncés le même jour par le Ministère de l'intérieur de la République gabonaise.

« Il exprime sa profonde préoccupation concernant des incendies volontaires et des affrontements signalés entre manifestants et forces de sécurité dans la capitale, Libreville », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général a exhorté « tous les dirigeants politiques concernés et leurs partisans à s'abstenir de tout autre acte susceptible de porter atteinte à la paix et à la stabilité du pays».

Il a appelé également les autorités à s'assurer que les forces de sécurité exercent la plus grande retenue face aux manifestations. Il a réitéré « son appel à tous les dirigeants politiques à résoudre pacifiquement leurs différends et à régler tout grief qui pourrait survenir à travers les moyens juridiques et constitutionnels existants ».

Le Secrétaire général a demandé à son Représentant spécial pour l'Afrique centrale et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, d'accompagner les acteurs politiques gabonais dans leurs efforts visant à apaiser la situation et à résoudre pacifiquement les questions litigieuses émanant du processus électoral.

« Le Secrétaire général continuera à suivre de près la situation », a dit son porte-parole.

Selon la presse, le Président sortant Ali Bongo Ondimba a été réélu avec 49,80% des suffrages exprimés pour un second mandat de sept ans. Des manifestations ont lieu à Libreville et Port-Gentil pour contester le résultat.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Gabon : l'ONU s'inquiète des déclarations prématurées sur l'issue des élections

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est entretenu mardi par téléphone avec le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, et avec Jean Ping, candidat présidentiel du parti Démocratie nouvelle, a indiqué son porte-parole.