Gabon : l'ONU s'inquiète des déclarations prématurées sur l'issue des élections

30 août 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est entretenu mardi par téléphone avec le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, et avec Jean Ping, candidat présidentiel du parti Démocratie nouvelle, a indiqué son porte-parole.

Lors de ces conversations, il s'est réjoui du déroulement pacifique de l'élection présidentielle le 27 aout 2016. Il s'est félicité du niveau élevé de participation, ainsi que de la présence d'un grand nombre d'observateurs nationaux et internationaux, a précisé son porte-parole dans un compte-rendu.

« Le Secrétaire général a exprimé sa préoccupation concernant des déclarations prématurées sur l'issue des élections, avant l'annonce officielle des résultats. Il a demandé au Président Bongo Ondimba et à M. Ping d'insister auprès de leurs partisans sur la nécessité de faire preuve de retenue dans l'attente de l'annonce des résultats provisoires prévue le 30 août 2016 », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon a encouragé le Président Bongo Ondimba et M. Ping à résoudre tout grief éventuel après l'annonce des résultats par les moyens légaux existants, à la suite d'un processus transparent et démocratique.

Il a réitéré la disponibilité de son Représentant spécial pour l'Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, pour aider à désamorcer les tensions.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Gabon : Ban Ki-moon appelle tous les acteurs politiques à respecter la loi électorale

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité lundi le peuple et le gouvernement gabonais pour le déroulement pacifique et ordonné de l'élection présidentielle le samedi 27 août.