Brésil : l'UNESCO condamne le meurtre d'un journaliste

26 août 2016

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné le meurtre du journaliste en ligne et éditeur brésilien, João Miranda do Carmo.

« J'appelle les autorités à enquêter sur ce crime et à traduire ses auteurs en justice afin de protéger la capacité des journalistes de continuer à contribuer à un débat public informé », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse publié jeudi.

Propriétaire et directeur du site d'actualités locales SAD Sem Censura, M. Do Carmo a été abattu le soir du 24 juillet à son domicile dans la ville de Santo Antônio do Descoberto, dans l'Etat brésilien de Goiás.

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la Résolution 29 adoptée par les Etats membres de l'UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ».

M. Do Carmo est le troisième journaliste brésilien assassiné depuis le début de l'année.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne le meurtre d'un présentateur de radio au Brésil

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a appelé lundi les autorités brésiliennes à faire toute la lumière sur le meurtre d'un présentateur de radio brésilien, abattu dans son studio il y a deux semaines.