Nigéria : le nombre de personnes ayant besoin d'une aide alimentaire dans le nord-est ne cesse d'augmenter, selon l'ONU

23 août 2016

Le nombre de personnes nécessitant une assistance alimentaire d'urgence dans le nord-est du Nigéria a augmenté, jusqu'à atteindre 4,5 millions, soit quasiment deux fois le nombre de personnes en mars, selon une analyse effectuée récemment par des agences onusiennes, dont le Programme alimentaire mondial (PAM).

Une économie en déclin pourrait amener ce nombre à croître d'un million supplémentaire dès le mois prochain. Une évaluation alimentaire séparée, menée par le PAM, a mis en garde contre la hausse fulgurante des prix dans les zones touchées par l'insurrection de Boko Haram, a précisé cette agence onusienne dans un communiqué de presse.

« Ces derniers jours, 10 personnes ont été tuées ou blessées au Nigéria et dans les pays voisins, le Tchad, le Cameroun et le Niger, un chiffre qui laisse entendre que la violence perpétuée par Boko Haram vise à plonger la population dans la faim et la souffrance », a souligné le Directeur régional du PAM pour l'Afrique de l'Ouest, Abdou Dieng.

« Toutes les indications dépeignent une situation extrêmement grave. Comme les pluies ont commencé, que la saison creuse s'accentue et que de plus en plus de territoires ouvrent l'accès à l'aide humanitaire, l'ampleur de la faim et de la dévastation est plus susceptible d'être identifiée », a-t-il ajouté.

La situation reste incertaine, avec de plus en plus de personnes contraintes de fuir en raison des combats. D'un autre côté, certaines personnes auparavant déplacées ont retrouvé leur maison située en milieu rurale inhabitable. Obligées de rester en zone urbaine, elles dépendent entièrement de l'assistance extérieure.

Confrontées à la spirale des prix, les familles sont souvent amenées à mendier, à accumuler des dettes ou à sauter des repas afin de survivre. Beaucoup d'entre elles sont réduites à consommer des aliments à faible valeur nutritionnelle, et ce, une fois par jour seulement.

Le PAM étend sa réponse en ayant pour objectif d'atteindre plus de 700.000 personnes avec une assistance alimentaire et monétaire dans les mois à venir. Cela comprendra des aliments sains et nutritifs à destination de 150.000 enfants âgés de moins de 5 ans. La plupart de ces aliments, tout comme les médicaments, les vaccins et les équipements médicaux, sont livrés grâce au service aérien des Nations Unies (géré par le PAM).

Le PAM a indiqué avoir besoin de 52 millions de dollars avant la fin de l'année pour poursuivre son assistance alimentaire dans le nord-est du Nigéria.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.