Iraq : l'ONU exhorte les autorités à mettre fin aux exécutions

23 août 2016

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein, s'est dit mardi « profondément consterné » par l'exécution dimanche en Iraq de 36 personnes en lien avec le massacre au Camp Speicher en 2014.

Lors du massacre au Camp Speicher, environ 1.700 cadets ont été tués par des combattants de l'État islamique en Iraq et au Levant (EIIL), appelé aussi Daech.

« Comme l'a dit le Haut-Commissaire suite aux tueries au Camp Speicher, 'l'ampleur et la brutalité du massacre au Camp Speicher étaient exceptionnelles' et il était important de répondre à la détresse des survivants et des familles des victimes », a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), Cécile Pouilly, lors d'un point de presse à Genève.

« Le Haut-Commissaire avait exhorté les autorités à veiller à ce que les procès menés en lien avec le massacre respectent une procédure régulière et un procès équitable selon les normes internationales plutôt que d'être alimentés par la vengeance », a rappelé Mme Pouilly. « Malheureusement, ce ne fut pas le cas ».

Le HCDH craint que les personnes qui ont été exécutées aient été condamnées uniquement sur la base d'informations transmises par des informateurs secrets ou d'aveux qui auraient été extorqués sous la contrainte.

« Les revendications de 19 accusés déclarant avoir été torturés pour concéder des aveux n'ont jamais été examinées », a souligné la porte-parole du HCDH précisant que les accusés étaient représentés par un avocat nommé par la Cour, qui n'est pas intervenu au cours de la procédure, faisant seulement une déclaration de trois minutes avant que les jugements n'aient été prononcés.

Selon le HCDH, 1.200 personnes seraient actuellement dans le couloir de la mort en Iraq. « Nous exhortons les autorités à mettre un terme à toutes les exécutions imminentes et à mener d'urgence un examen complet du système de justice pénale dans le pays », a conclu Mme Pouilly.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : l'ONU s'inquiète de la volonté des autorités d'accélérer l'exécution des condamnés à mort

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, s'est déclaré lundi très préoccupé par la création d'un comité chargé de faire des recommandations pour accélérer la mise en œuvre des condamnations à mort en Iraq.