Somalie : le Conseil de sécurité réclame un processus électoral inclusif, transparent et crédible

19 août 2016

Le Conseil de sécurité a déploré vendredi le retard dans la mise en œuvre du calendrier électoral initialement fixé en Somalie et a appelé l'ensemble des parties prenantes somaliennes à œuvrer de manière constructive à l'application du calendrier révisé sans plus tarder.

Dans une déclaration de sa Présidence, le Conseil se félicite des progrès accomplis en Somalie depuis 2012 et note la décision consensuelle du Forum national des dirigeants somaliens de proroger le calendrier des élections législatives jusqu'au 25 octobre 2016 et celui de l'élection présidentielle jusqu'au 30 octobre 2016 afin que les modalités techniques puissent être appliquées dans le cadre d'un processus ouvert à tous.

« Il importe de maintenir l'élan vers un système de gouvernance démocratique dans le cadre d'un processus électoral inclusif, transparent et crédible en 2016, appelé à servir de tremplin à la tenue d'élections au suffrage universel en 2020 », soulignent les 15 membres du Conseil.

« Le processus électoral actuel représente une occasion historique de doter le peuple somalien d'un système de gouvernance plus représentatif, reflet de sa diversité », a dit le Conseil qui salue la décision du Forum national des dirigeants portant sur la représentation des clans minoritaires et de la population de Banadir ainsi que l'annonce de dispositions invitant à honorer l'engagement de réserver 30% des sièges des deux chambres parlementaires aux femmes.

Le Conseil a prié le Gouvernement fédéral somalien de veiller à ce que les élections se déroulent de façon « transparente et crédible, dans un climat propice au respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, notamment des libertés d'expression et d'association ».

Il s'est félicité de la mise en place d'un mécanisme de règlement des litiges électoraux. « Il importe que ce mécanisme soit autonome et devienne opérationnel sans tarder », a précisé le Conseil.

Le Conseil de sécurité a également saisit cette occasion pour rappeler l'importance d'appliquer le principe « une personne, une voix » entre 2016 et 2020 en vue des élections au suffrage universel en 2020.

Reconnaissant les difficultés à venir, le Conseil a indiqué qu'il continuera de suivre de près l'application des dispositions électorales.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : Ban Ki-moon salue l'annonce du calendrier pour le processus électoral de 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mardi l'annonce du calendrier pour le processus électoral de 2016 publié par l'Équipe fédérale somalienne pour la mise en œuvre des élections indirectes (FIEIT).