Soudan du Sud : Ban Ki-moon ordonne une enquête indépendante sur l'attaque contre l'Hôtel Terrain à Juba

17 août 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a décidé de lancer une enquête spéciale indépendante pour les déterminer les circonstances entourant l'attaque contre l'Hôtel Terrain, à Juba, au Soudan du Sud, au cours de laquelle une personne a été tuée et plusieurs civils violés et sauvagement battus par des hommes en uniforme le 11 juillet.

« Le Secrétaire général est alarmé par les résultats préliminaires d'une enquête d'établissement des faits menée par la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) sur cette attaque contre l'Hôtel Terrain », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

« Le Secrétaire général est également préoccupé par les allégations selon lesquelles la MINUSS n'a pas répondu de manière appropriée pour éviter cela et d'autres cas graves de violence sexuelle commis à Juba », a-t-il ajouté.

« En raison de la gravité de ces incidents, des allégations qui y sont associées et des résultats préliminaires de la MINUSS, le Secrétaire général a décidé de lancer une enquête spéciale indépendante pour déterminer les circonstances entourant ces incidents et évaluer la réponse globale de la mission », a encore dit le porte-parole.

Ban Ki-moon a réitéré son « indignation » devant les actes de violence commis par les forces de l'Armée populaire de libération du Soudan (APLS) et de l'opposition à Juba du 8 au 11 juillet, au cours de laquelle de nombreux civils sud-soudanais et deux soldats de l'ONU ont été tués.

Le chef de l'ONU a une nouvelle fois demandé au gouvernement du Soudan du Sud d'enquêter sur ces violations des droits humains et de poursuivre ceux qui sont impliqués dans ces actes de violence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan du sud : le Conseil de sécurité approuve la création d'une force de protection régionale

Réuni ce vendredi à New York, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a autorisé la création d'une force de protection de régionale de 4000 soldats, au sein de la Mission des Nations Unies au Soudan du sud (MINUSS), chargée d'assurer un environnement sûr et une circulation sans entrave à Juba et aux alentours.

Soudan du Sud : les auteurs de violences sexuelles devront rendre des comptes, selon une représentante de l'ONU

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies chargée de la question des violences sexuelles dans les conflits, Zainab Hawa Bangura, a déclaré lundi qu'il était très important pour le gouvernement sud-soudanais de prendre toutes les mesures nécessaires afin de mettre un terme aux viols et violences contre les femmes et les filles au Soudan du Sud.