En visite en Argentine, Ban Ki-moon rappelle l'importance du Programme 2030 et de l'Accord de Paris sur le climat

8 août 2016

En déplacement à Buenos Aires, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué lundi le partenariat de l'Argentine avec les Nations Unies et a rappelé les enjeux du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et de l'Accord de Paris sur le changement climatique tout en soulignant la multitude de conflits en cours et leurs conséquences.

Au cours d'une allocution devant le Conseil argentin pour les relations internationales, M. Ban a exprimé sa reconnaissance envers l'Argentine pour son appui à la paix, à la sécurité et aux droits de l'homme notamment à travers son soutien aux opérations de maintien de la paix à Chypre et en Haïti et à la prochaine mission de l'ONU en Colombie pour observer le cessez-le-feu entre le gouvernement et les rebelles des FARC-EP.

« Je félicite les efforts continus de votre pays pour faire face à la question de l'impunité concernant les violations des droits de l'homme par le passé », a dit le Secrétaire général. « Après avoir vécu une période sombre du régime militaire, l'Argentine a été en mesure de se réinventer. Votre transition historique en une démocratie solide avec une justice, une responsabilité et un état de droit est un exemple d' espoir pour le monde ».

Au cours de son intervention, M. Ban a également salué l'engagement de l'Argentine pour une pauvreté zéro conforme à l'esprit du Programme 2030 et des objectifs de développement durable. « Nous avons besoin d'un véritable partenariat mondial des nations, des organisations, des entreprises et des communautés pour parvenir à l'élimination de la faim, l'accès à la santé et à l'éducation, l'égalité des sexes et l'accès à l'eau potable. Nous devons travailler ensemble pour un travail décent, l'assainissement universel, l'énergie durable, l'utilisation équitable des ressources naturelles, des institutions efficaces, la paix, la justice et les droits de l'homme », a-t-il dit.

Rappelant que « la lutte contre le changement climatique est essentiel pour le développement durable », le Secrétaire général a souligné la nécessité de faire entrer en vigueur l'Accord de Paris sur le climat cette année et indiqué qu'il organiserait un événement en septembre pour permettre aux Etats-membres de déposer leurs instruments de ratification.

Rappelant que « 80% des besoins humanitaires sont le résultat de conflits, souvent exacerbés par les changements climatiques et les conflits liés aux ressources », M. Ban espère que les Etats-Membres travailleront au plus haut niveau pour trouver des solutions politiques adéquates. « Les conflits et les crises prolongées minent également nos efforts pour tenir les promesses du Programme 2030 », a-t-il précisé.

Après s'être entretenu avec le Président argentin, Mauricio Macri et sa Ministre des Affaires étrangères, Susana Malcorra, Ban Ki-moon devrait rencontrer mardi le Maire de Buenos Aires ainsi que des représentants de la jeunesse et de la société civile argentine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Développement durable : les Etats membres s'accordent sur le plan de suivi de la réalisation des ODD

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté vendredi une résolution fixant jusqu'en 2019 les thèmes et l'ordre du jour du mécanisme de suivi de mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, adopté par les États membres en septembre 2015.