Pakistan : l'ONU condamne un attentat sanglant contre un hôpital à Quetta

8 août 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné lundi un attentat à bombe à l'hôpital civil de Quetta, dans la province du Baloutchistan, au Pakistan.

« Le fait d'avoir ciblé des personnes en deuil dans un hôpital civil rend l'attaque particulièrement épouvantable », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général exhorte le Gouvernement à faire tout son possible pour assurer la sécurité de la population et à traduire en justice les auteurs de l'attaque d'aujourd'hui », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon a présenté ses sincères condoléances aux victimes et à leurs familles, et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Il a exprimé sa solidarité avec le peuple et le gouvernement du Pakistan.

Selon la presse, l'attentat a fait au moins 70 morts et de nombreux blessés. Des talibans ont revendiqué cet attentat.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Pakistan : l'ONU condamne un attentat meurtrier survenu dimanche à Lahore

Deux hauts responsables de l'ONU et le Conseil de sécurité ont condamné un attentat-suicide survenu dimanche 27 mars dans un parc municipal très fréquenté de la ville de Lahore, à l'est du Pakistan, qui a causé la mort d'au moins 60 personnes et fait plus d'une centaine de blessés.