Australie : l'ONU choquée par des images montrant le traitement inhumain d'enfants dans un centre de détention

29 juillet 2016

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est déclaré vendredi choqué par des images vidéo filmées dans un centre de détention pour jeunes dans le Northern Territory, en Australie, montrant le traitement cruel et inhumain d'enfants, dont beaucoup d'Aborigènes.

Au centre de détention Don Dale, « des enfants étaient détenus à l'isolement pendant des périodes prolongées, parfois pendant plusieurs semaines, dans des cellules chaudes et sombres sans accès à l'air et à l'eau courante », a dit le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.

Lors d'un incident, des gardiens de prison ont visé six enfants avec des gaz lacrymogènes, a-t-il ajouté. Les images vidéo, qui datent de 2014, montrent également un enfant la tête couverte d'un sac et attaché à une chaise pendant plusieurs heures.

« Selon les témoignages d'enfants, ces abus ont été commis pendant plusieurs années. La plupart des enfants qui ont été détenus dans ce centre de détention sont profondément traumatisés », a souligné le porte-parole du HCDH.

Selon le HCDH, le traitement inhumain et cruel de ces enfants pourrait constituer une violation de la Convention relative aux droits de l'enfant et de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains et dégradants, à laquelle l'Australie est partie.

Selon M. Colville, l'annonce par le gouvernement australien d'une enquête sur la détention de jeunes dans le Northern Territory « est une avancée importante ».

« Nous encourageons le gouvernement à l'élargir l'enquête au-delà du Northern Territory afin d'établir que ce traitement choquant n'a pas lieu dans d'autres centres de détention en Australie », a-t-il ajouté. « Nous appelons les autorités à identifier les personnes qui ont commis des abus sur des enfants et de faire en sorte qu'elles rendent des comptes pour ces agissements ».

Le HCDH demande également que les enfants victimes d'abus au centre de détention Don Dale reçoivent un soutien psychosocial et une indemnisation. Il demande également à l'Australie de ratifier le Protocole facultatif à la Convention contre la torture.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

États-Unis : les meurtres récents d'Afro-Américains par la police qualifiés de racistes par des experts indépendants de l'ONU

Le Président du Groupe d'experts des Nations Unies sur les personnes d'ascendance africaine, Ricardo A. Sunga III, a condamné vendredi les meurtres de deux Afro-Américains par la police, survenus cette semaine aux Etats-Unis dans des incidents séparés et révélateurs, selon lui, « d'un niveau élevé de racisme structurel et institutionnel ».