Cisjordanie : l'ONU appelle Israël à mettre fin au bouclage de Hébron et de ses environs

25 juillet 2016

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) s'est vivement inquiété lundi des conséquences humanitaires du bouclage par Israël de Hébron et de ses environs, en Cisjordanie, notamment pour le camp de réfugiés de Fawwar.

« Ces fermetures posent un sérieux défis pour l'accès humanitaire de l'UNRWA, y compris la livraison de matériel médical, le ramassage des ordures […] et les allez-et-venues quotidiennes du personnel de l'agence travaillant à l'intérieur du camp », a déploré le porte-parole de l'agence, Chris Gunness, dans un communiqué de presse.

M. Gunness a rappelé que ces bouclages étaient intervenus suite à deux attaques séparées qui ont eu lieu avant la fin de Ramadan dans la périphérie de Hébron, les 30 juin et 1er juillet 2016, au cours desquelles deux Israéliens ont été tués. « Ces attaques ont été condamnées à plusieurs reprises dans les termes les plus forts par les Nations Unies, y compris par le Secrétaire général de l'ONU », a ajouté le porte-parole de l'UNRWA.

Il a indiqué que l'entrée principale du camp de Fawwar était barrée par des véhicules depuis désormais 25 jours, ce qui oblige les 9.500 réfugiés vivant à l'intérieur du camp à se rendre à pied au travail. « La fermeture a eu un impact social et économique sur la population,et fait peser un risque accru sur la santé des résidents du camp », a-t-il précisé.

Suite à une visite du camp, le 19 juillet dernier, le Directeur de l'ONU chargé des questions du terrain en Cisjordanie, Scott Anderson, a condamné cette fermeture et a demandé aux autorités israéliennes de « ne pas punir collectivement des innocents pour les actes d'autrui ».

« L'UNRWA continuera d'assurer la liaison avec les autorités israéliennes pour demander le passage de fournitures médicales dans le camp afin d'assurer l'approvisionnement continu de médicaments et de vaccins pour sa clinique de santé », a précisé M. Anderson.

De manière générale, il a aussi appelé les autorités israéliennes à mettre fin à l'ensemble des bouclages en Cisjordanie et à permettre un accès sans entrave au personnel de l'UNRWA et aux acteurs humanitaires dans la zone.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.