Un responsable de l'ONU appelle à inclure tous les éléments de la société dans la lutte contre le terrorisme

22 juillet 2016

Comme l'illustre les plus de 30.000 combattants terroristes étrangers issus de 100 pays à travers le monde, le terrorisme est une menace globale qui exige une réponse globale et unifiée, a déclaré jeudi un haut responsable des Nations Unies engagé dans la lutte contre le terrorisme.

« Il ne fait aucun doute que la menace du terrorisme persiste et, malheureusement, reste crédible », a déclaré le chef de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme (DECT), Jean-Paul Laborde, lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU, à New York.

« Un pays ne peut pas, et n'a pas vocation à lutter contre ce phénomène seul », a ajouté M. Laborde, qui s'exprimait avant une réunion du Conseil de sécurité sur sa résolution 2178 (2014), centrée sur la lutte contre l'afflux de combattants terroristes étrangers.

Le chef de la DECT a souligné que, malgré les revers militaires essuyés par le groupe terroriste Daech au cours des derniers mois, les capacités du groupe ont évolué vers celles d'une « véritable organisation terroriste ».

En effet, il a rappelé qu'au cours du mois de Ramadan, du 6 juin au 5 juillet 2016, le groupe « a commis indirectement ou inspiré » au moins 393 attaques dans 16 pays, dont la majorité en Iraq et en Syrie.

M. Laborde a déclaré que le monde ne risquait de « devenir un endroit plus sûr de sitôt, en raison de cette flexibilité ».

« La première action est vraiment de réduire à zéro le territoire de Daech. Cela signifie que le soi-disant 'Califat' ne doit plus être un espoir pour personne », a-t-il déclaré.

Le chef de la DECT a également souligné l'importance de la coopération dans les efforts internationaux de lutte contre le terrorisme, y compris avec la société civile et le secteur privé. À cet égard, il a noté que les forces de police devraient améliorer leurs relations avec les communautés pour obtenir plus facilement des renseignements en cas d'activités suspectes.

« Nous ne serons pas en mesure de lutter efficacement contre le terrorisme sans le soutien non seulement des gouvernements, mais aussi la société tout entière », a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : l'ONU appelle à se préparer à « l'après-libération » de Mossoul

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Iraq, Jan Kubiš, a appelé vendredi le gouvernement iraquien et la communauté internationale à anticiper politiquement et sur le plan humanitaire la future libération de Mossoul du joug de Daech.