Iraq : l'ONU demande 284 millions de dollars supplémentaires pour se préparer à la reprise de Mossoul

20 juillet 2016

Alors que les forces gouvernementales gagnent du terrain contre Daech en Iraq, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) et ses partenaires ont appelé mercredi à prendre des mesures urgentes pour se préparer à la reprise de Mossoul au groupe terroriste dans les prochains mois, avertissant qu'il pourrait bien s'agir de la pire crise humanitaire dans le monde en 2016.

« La campagne militaire à Mossoul aura un impact dévastateur sur les civils. Il faut s'attendre à des pertes massives parmi les civils et à ce que les familles qui tentent de fuir soient fortement exposées aux dangers », a déclaré la Coordonnatrice humanitaire de l'ONU pour l'Iraq, Lise Grande, dans un communiqué de presse.

Afin de se préparer à la campagne de Mossoul, l'ONU et ses partenaires humanitaires ont lancé un appel de fonds de 284 millions de dollars, qui seront potentiellement utilisés pour venir en aide à 1,5 million de civils.

« Nous ne pouvons pas nous préparer à cette crise humanitaire, probablement la plus importante et la plus dévastatrice dans le monde cette année, jusqu'à ce que nous recevions des fonds additionnels », a déclaré Mme Grande.

La Coordonnatrice humanitaire a par ailleurs rappelé que les opérations militaires du gouvernement iraquien et de ses alliés pour reprendre les zones sous le contrôle de Daech ont d'ores et déjà forcé des centaines de milliers de civils à fuir leurs maisons, y compris plus de 85.000 personnes lors de la reprise de Falloujah.

Au total, l'OCHA estime que plus de 3,3 million d'Iraquiens sont actuellement déplacés à travers le pays, une situation qui risque de s'élargir dans les mois à venir à 2,5 millions de personnes supplémentaire, en provenance notamment de la ville de Mossoul.

Or, Mme Grande a souligné que les centres d'accueil et les camps de déplacés ont déjà atteint leur capacité maximum. « Les partenaires humanitaires sont sur tous les fronts. Au début de cette année, nous avons lancé un appel de fonds de 861 millions de dollars pour aider 7,3 million d'Iraquiens qui étaient déjà en difficulté. Nous n'avons jusqu'à présent reçu que 40% de cette somme », a-t-elle précisé.

« Nous avons besoin de fonds pour répondre à l'appel initial et nous avons aussi besoin de 284 millions de dollars supplémentaires, au moins deux mois et demi avant le début des opérations à Mossoul pour nous y préparer », a précisé la Coordonnatrice humanitaire, soulignant qu'il s'agissait là du strict minimum nécessaire pour faire face à la future crise humanitaire à Mossoul.

La Coordonnatrice humanitaire ajouté que le coût total de l'opération humanitaire à Mossoul dépendrait de l'ampleur, la durée et l'intensité des combats. « Dans le pire des cas, près de 1,8 milliard de dollars pourraient être nécessaires pour soutenir les personnes en difficulté », a-t-elle estimé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : l'ONU appelle à se préparer à « l'après-libération » de Mossoul

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Iraq, Jan Kubiš, a appelé vendredi le gouvernement iraquien et la communauté internationale à anticiper politiquement et sur le plan humanitaire la future libération de Mossoul du joug de Daech.