Ban Ki-moon attristé par la mort du rescapé de la Shoah et prix Nobel de la paix Elie Wiesel

3 juillet 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est déclaré dimanche profondément attristé par l'annonce du décès d'Elie Wiesel, rendant hommage à cette « voix puissante pour la mémoire de l'Holocauste et à ce Messager de la paix de longue date des Nations Unies ».

Selon la presse, M. Wiesel, l'écrivain rescapé de la Shoah qui avait reçu le prix Nobel de la paix en 1986, est mort samedi 2 juillet à l'âge de 87 ans.

« Elie Wiesel a transformé le cauchemar de sa jeunesse en campagne permanente pour l'égalité et la paix mondiale », a déclaré M. Ban dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole

Le Secrétaire général a rappelé qu'en tant que Messager de la paix des Nations Unies depuis 1998, M. Wiesel avait appelé à une « vigilance de chaque instant dans la lutte contre l'antisémitisme et d'autres formes de haine ».

« Lors de ses fréquentes visites au siège des Nations Unies, y compris à l'occasion de la première Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste, M. Wiesel a souvent partagé l'expérience qu'il avait vécue au camp de concentration et d'extermination nazi d'Auschwitz-Birkenau, appelant le monde à 'rejeter l'indifférence' face au génocide, à la discrimination et à d'autres horreurs », s'est remémoré le chef de l'ONU.

Le Secrétaire général a présenté ses condoléances à la veuve et à la famille de M. Wiesel, ainsi qu'à tous ceux touchés par cette perte.

« Le monde a perdu l'un de ses plus importants témoins et l'un de ses défenseurs les plus éloquents de la tolérance et de la paix », a déclaré M. Ban, réaffirmant l'engagement de l'ONU en faveur de la mémoire de l'Holocauste et de la défense des droits de l'homme en général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Commémorant l'Holocauste, l'ONU appelle à rejeter les idéologies qui dressent les humains les uns contre les autres

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté mercredi les citoyens du monde à condamner toutes les idéologies politiques et religieuses qui dressent les êtres humains les uns contre les autres, dans un message publié à l'occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste.