Après les attentats de mardi à Istanbul, l'ONU prône l'unité pour vaincre le terrorisme

30 juin 2016

A l'occasion d'une cérémonie organisée en hommage aux victimes des attentats meurtriers survenus le 28 juin à l'aéroport international d'Istanbul, en Turquie, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé les Etats membres à agir de façon plus unie pour vaincre, prévenir et combattre le terrorisme.

« Je présente, de la part des Nations Unies, mes plus sincères condoléances aux nombreuses victimes qui ont trouvé la mort dans ces attaques terroristes odieuses. Et je souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés », a déclaré M. Ban durant la cérémonie, qui avait lieu au siège de la mission permanente de la Turquie auprès de l'ONU, à New York.

« Aucune forme de terrorisme ne saurait être justifiée. Rien ne peut justifier ce genre d'attentats terroristes haineux, contre lesquels il faut lutter au nom de l'humanité », a poursuivi M. Ban dans son discours, prononcé juste après avoir signé un registre de condoléances en l'honneur des victimes.

Le Secrétaire général a appelé la communauté internationale à faire preuve d'unité pour lutter contre le terrorisme. « Parallèlement, nous devons aussi faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher cet extrémisme violent », a-t-il dit.

M. Ban a rappelé que, dans le courant de l'après-midi de jeudi, un débat aurait lieu à l'Assemblée générale de l'ONU pour discuter de la façon dont les États membres peuvent davantage coopérer pour « vaincre, prévenir et combattre le terrorisme ».

Il a par ailleurs rappelé qu'Istanbul et la Turquie en général accueillent un grand nombre de réfugiés. « Nous apprécions véritablement le soutien très généreux offert par le gouvernement turc à des millions de réfugiés », a salué le chef de l'ONU.

M. Ban a réaffirmé le soutien des Nations Unies envers le peuple et le gouvernement de la Turquie dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme.

Dans un communiqué de presse publié jeudi, les membres du Conseil de sécurité ont quant à eux vivement condamné les attentats suicides de mardi, au cours desquels au moins 42 personnes ont été tuées et 238 autres blessées.

Le Conseil a exprimé ses condoléances aux familles des victimes et au gouvernement de la Turquie. Il a également souhaité « un prompt et complet rétablissement » aux personnes blessés.

Le Conseil a réaffirmé que le terrorisme « sous toutes ses formes et manifestations » constituait l'une des menaces les plus graves à la paix et la sécurité internationale. Il a ajouté que tout acte de terrorisme était « par nature « criminel et injustifiable », quels qu'en soient les motifs.

Les membres du Conseil de sécurité ont souligné la nécessité de traduire les auteurs, organisateurs, bailleurs de fonds et commanditaires de ces actes terroristes en justice. Ils ont exhorté tous les Etats à coopérer activement avec les autorités turques et toutes les autorités compétentes à cet égard.

Le Conseil a souligné que les responsables de ces meurtres devaient être tenus pour responsables, et a exhorté tous les États, conformément à leurs obligations en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, à coopérer activement avec toutes les autorités compétentes à cet égard.

Les 15 membres ont par ailleurs rappelé aux États la nécessité de combattre le terrorisme « par tous les moyens », mais dans le respect de leurs obligations en vertu du droit international, y compris les droits de l'homme, le droit international humanitaire et le droit des réfugiés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Turquie : l'ONU condamne un attentat meurtrier à l'aéroport d'Istanbul

Plusieurs responsables des Nations Unies, dont le Secrétaire général Ban Ki-moon, ont condamné mardi un attentat terroriste meurtrier survenu dans la soirée à l'aéroport international d'Istanbul.