Turquie : l'UNESCO condamne la mort d'un journaliste syrien

30 juin 2016

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné jeudi la mort du journaliste syrien Khalid Al Issa, survenue le 24 juin en Turquie.

« Je condamne cet acte de violence qui a conduit à la mort de Khalid Al Issa », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse. « Le travail et l'engagement des professionnels des médias en tant que pourvoyeurs d'informations précises sont essentiels dans toutes les sociétés, et en particulier en ce qui concerne ceux qui sont confrontés à des conflits ».

« Sans information, aucun progrès ne peut être réalisé. Je rappelle à toutes les parties prenantes qu'elles doivent respecter l'état civil des journalistes et leur droit d'exercer leur profession comme le disent les Conventions de Genève », a-t-elle encore dit.

Khalid Al Issa, qui avait été grièvement blessé le 16 juin après qu'une bombe artisanale a explosé dans le bâtiment où il vivait, a succombé à ses blessures dans un hôpital de la ville d'Antakya, en Turquie.

La Directrice générale de l'UNESCO publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l'UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Turquie : l'ONU condamne un attentat meurtrier à l'aéroport d'Istanbul

Plusieurs responsables des Nations Unies, dont le Secrétaire général Ban Ki-moon, ont condamné mardi un attentat terroriste meurtrier survenu dans la soirée à l'aéroport international d'Istanbul.