L'UNESCO condamne les meurtres de deux journalistes au Guatemala

29 juin 2016

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a demandé mercredi l'ouverture d'une enquête sur les meurtres de deux journalistes au Guatemala, Álvaro Alfredo Aceituno López et Diego Salomón Esteban Gaspar.

« Je condamne les meurtres de Álvaro Alfredo Aceituno López et Diego Salomón Esteban Gaspar », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse.

« Il est important pour la société dans son ensemble, de ne pas laisser des crimes violents limiter la liberté des professionnels des médias d'exercer leur métier », a-t-elle ajouté.

Le 25 juin, Aceituno López, Directeur et animateur de la station locale Radio Ilusión, a été abattu dans la ville de Quetzaltenango dans l'ouest du Guatemala.

Dans le même temps, des rapports indépendants confirmaient la mort d'un animateur de la station de radio locale Radio Sembrador, Esteban Gaspar, le 30 avril à Ixcán, dans le nord du pays.

La Directrice générale de l'UNESCO publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l'UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Etats-Unis : l'UNESCO demande une enquête sur la mort d'un journaliste au Texas

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a demandé mercredi une enquête sur le meurtre du journaliste Jacinto Hernández Torres, aussi appelé Jay Torres, un journaliste de langue espagnol, dans l'Etat du Texas, aux Etats-Unis.