Iraq : le PAM a besoin d'argent pour aider les déplacés de Falloujah

27 juin 2016

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) s'est dit lundi très préoccupé par les conditions désastreuses dans lesquelles se trouvent plus de 85.000 personnes qui ont fui la ville assiégée de Falloujah et ses environs dans le gouvernorat d'Anbar, en Iraq, au cours du dernier mois.

« C'est à briser le cœur. Nous avons rencontré une jeune mère cette semaine qui a fui les violences à Falloujah avec son nouveau-né dans les bras ; il avait seulement quatre jours quand ils sont partis », a déclaré dans un communiqué de presse une représentante du PAM en Iraq, Maha Ahmed.

Depuis que les opérations militaires menées par les autorités iraquiennes pour reprendre Falloujha à Daech ont commencé, le 22 mai dernier, des dizaines de milliers de personnes ont fui la ville et ses environs, a-t-elle précisé.

« Les habitants de Falloujah ont subi un siège pendant plusieurs mois sans avoir accès à de la nourriture ou à des soins médicaux. La priorité absolue pour nous maintenant est de leur fournir de la nourriture et d'autres formes d'assistance humanitaire », a dit Mme Ahmed.

Grâce à ses partenaires, le PAM a annoncé avoir distribué suffisamment de rations alimentaires dans l'immédiat pour nourrir près de 75.000 nouvelles personnes ayant récemment fui Falloujah. Chaque ration alimentaire contient suffisamment de nourriture pour nourrir une famille pendant trois jours, a précisé l'agence, ajoutant que d'autres organisations distribuent des denrées supplémentaire pour compléter ces rations, afin que les personnes déplacées aient une autonomie de nourriture d'une semaine complète.

Mme Ahmed a expliqué que les personnes déplacées se rassemblent dans des dizaines de petits camps où les conditions sont très dures et de nombreuses familles partagent des tentes surpeuplées. « D'autres sont bloquées dans le désert ou à l'abri dans les mosquées et les écoles », a-t-elle précisé.

Pour continuer à aider les familles déplacées en Iraq durant les six prochains mois, le PAM, dont les opérations sont entièrement financées par des contributions volontaires, a lancé un appel de fonds de toute urgence pour un total de 34 millions de dollars.

Au total, le PAM estime que plus de 3 millions d'Iraquiens ont été déplacés par le conflit depuis la mi-juin 2015. L'agence fournit une aide alimentaire à plus de 1 million de personnes déplacées vulnérables dans les 18 gouvernorats du pays.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : l'ONU préoccupée par les allégations d'abus commis contre des civils fuyant Falloujah

Le Haut-Commissariat des Nations aux droits de l'homme (HCDH) s'est dit mardi vivement préoccupé par les allégations de violations graves des droits humains et d'abus commis par des groupes armés opérant en soutien aux forces de sécurité iraquiennes contre des civils ayant fui Falloujah, en Iraq.