Iraq : l'ONU octroie 15 millions de dollars pour aider les personnes ayant fui Falloujah

20 juin 2016

Le chef de l'humanitaire de l'ONU a annoncé lundi l'octroi de 15 millions de dollars tirés du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) pour venir en aide aux personnes affectées par les récents combats et les opérations militaires à Falloujah, en Iraq.

« Les gens qui fuient Falloujah ont désespérément besoin d'aide maintenant. Nous devons agir vite avant que cette situation ne devienne une catastrophe humanitaire », a déclaré le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence, Stephen O'Brien, dans un communiqué de presse publié par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Selon OCHA, depuis le début des opérations militaires par les forces de sécurité iraquiennes le 22 mai pour reprendre Falloujah des mains de l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL/Daech), le nombre des personnes qui ont fui Falloujah a augmenté rapidement.

Plus de 83.000 personnes ont fui la ville assiégée et les zones alentours ces dernières semaines et des milliers d'autres pourraient suivre alors que les combats continuent.

« L'augmentation soudaine des déplacements début juin est due au fait que les familles ont eu davantage d'opportunités de fuir », a précisé OCHA.

Les familles encore piégées à l'intérieur de Falloujah auraient peu ou pas de nourriture, et il semble y avoir peu de sources d'eau potable, alors que le risque d'apparition de maladies est élevé.

Bien qu'il soit difficile de savoir combien de civils se trouvent toujours dans la ville, l'ONU estime qu'il pourrait y avoir encore des milliers de familles. L'ONU n'a pas eu accès à Falloujah depuis que la ville a été prise par des groupes d'opposition armée en janvier 2014.

« Rien n'est plus important que d'assurer que les civils soient protégés et qu'ils aient accès à l'aide pour sauver leur vies. L'ONU et ses partenaires continuent de demander à toutes les parties au conflit qu'elles fassent tout leur possible pour respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire », a déclaré OCHA.

La plupart des personnes ayant fui Falloujah ont été transportées à Ameriyat al Fallujah, une localité située à environ 30 kilomètres au sud de la ville, où le gouvernement iraquien et ses partenaires ont des tentes déjà préparées, ainsi que de l'eau et des structures d'assainissement et d'hygiène.

Ces camps sont pleins maintenant, mais le gouvernement et les partenaires humanitaires travaillent à rapidement mettre en place d'autres camps, y compris dans les villes voisines de Khalidiyah et de Habbaniyah City Tourist.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.