Niger : le PAM accroit son aide alimentaire aux nouveaux déplacés par Boko Haram

15 juin 2016

Face à une nouvelle vague de déplacements provoquée par les récentes attaques de Boko Haram dans la région de Diffa, au Niger, le Programme alimentaire mondiale (PAM) a annoncé qu'il s'apprêtait à doubler son aide alimentaire et nutritionnelle pour porter secours à plus de 250.000 personnes dans cette région du sud du pays.

« Ces derniers jours, le PAM a distribué des rations alimentaires d'urgence pour une durée de 15 jours à plus de 1.400 personnes nouvellement déplacées ayant trouvé refuge dans la ville de Diffa », a déclaré le Directeur adjoint du PAM au Niger, Belkacem Machane, ajoutant que des livraisons additionnelles auront lieu dans la semaine pour aider d'autres personnes nouvellement déplacées dans des sites situés entre Diffa et Bosso.

« Des dizaines de milliers de personnes ont été déracinées cette dernière semaine, suite à l'attaque la plus meurtrière [de Boko Haram] depuis avril 2015 », a-t-il ajouté.

Selon M. Machane, plus de la moitié d'entre elles sont des femmes et des enfants qui ont déjà été déplacés à plusieurs reprises, en raison de la propagation de la violence du groupe terroriste depuis le Nigeria vers le Niger.

« Ils sont au bout du rouleau », s'est inquiété le Directeur adjoint. « Beaucoup ont marché entre 10 et 40 km. Ils arrivent dans un état de choc et ont de toute urgence besoin de nourriture, d'abris, d'eau ».

Le PAM estime que plus de 240.000 personnes ont été déplacées dans la région de Diffa, où 450.000 personnes au total, soit près de 70% de la population, souffrent de la faim.

M. Machane a dit craindre que la situation alimentaire dans la région n'empire en raison du début de la période de soudure.

« Le PAM a besoin de toute urgence de 20 millions de dollars pour les six prochains mois afin d'aider les personnes touchées par la crise du Lac Tchad », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Niger : le HCR inquiet du sort de dizaines de milliers de déplacés fuyant Boko Haram

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est inquiété mardi du sort de dizaines de milliers de personnes ayant fui leurs maisons dans le sud-est du Niger, suite à une série d'attaques perpétrées depuis vendredi dernier par Boko Haram contre la ville de Bosso, dans la région de Diffa.