Soudan du Sud : le Conseil de sécurité proroge d'un an les sanctions

31 mai 2016

Le Conseil de sécurité a adopté lundi une résolution reconduisant jusqu'au 31 mai 2017 le gel des avoirs et l'interdiction de voyager visant des individus menaçant la paix et la stabilité du Soudan du Sud.

Dans cette résolution 2290 adoptée à l'unanimité, le Conseil approuve l'Accord sur le règlement du conflit dans ce pays et se félicite de la formation, le 29 avril 2016, du gouvernement provisoire d'union nationale.

Il se dit néanmoins préoccupé par le fait que les dirigeants sud-soudanais n'ont pas pleinement honoré les engagements qu'ils avaient pris au titre de l'Accord ni mis fin aux hostilités et condamne les violations flagrantes et persistantes des dispositions de l'Accord relatives au cessez-le-feu. Le Conseil exige des dirigeants du Soudan du Sud qu'ils respectent pleinement et immédiatement le cessez-le-feu permanent.

En attendant, il décide de reconduire jusqu'au 31 mai 2017 les mesures concernant les voyages et les mesures financières imposées par la résolution 2206 du 3 mars 2015 et proroge jusqu'au 1er juillet 2017 le mandat du Groupe d'experts chargé d'épauler le Comité des sanctions.

Afin d'appuyer la recherche d'une paix durable et sans exclusive au Soudan du Sud, le Conseil souligne qu'il est prêt à imposer des sanctions ciblées, exprimant son « intention de prendre toutes les sanctions qui pourraient s'imposer, notamment un embargo sur les armes et la désignation des hauts responsables se livrant à des actes ou des mesures qui menacent la paix, la sécurité ou la stabilité du Soudan du Sud ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan du Sud : des nouveaux chiens détecteurs d'explosifs vont arriver à la Mission de l'ONU

Le Service de la lutte antimines de l'ONU (UNMAS) au Soudan du Sud a annoncé vendredi qu'il allait recevoir 37 nouveaux chiens détecteurs d'explosifs dans le cadre d'une augmentation de la présence de ces chiens dans tout le pays.