Journée sans tabac : l'ONU soutient l'utilisation d'un emballage neutre pour les cigarettes

31 mai 2016

A l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté lundi les gouvernements du monde entier à s'engager à utiliser un emballage neutre pour les cigarettes afin de réduire la proportion de personnes qui consomment du tabac.

« Un emballage neutre réduit l'attrait des produits du tabac, restreint la publicité et la promotion du tabac, limite l'utilisation d'étiquetages mensongers et accroît l'efficacité des mises en garde sanitaires », a noté M. Ban dans un message.

Les cigarettes et autres produits du tabac tuent près de 6 millions de personnes chaque année. Le tabagisme est une des causes les plus importantes de maladies non transmissibles, notamment le cancer et les maladies cardiovasculaires et pulmonaires.

De l'avis de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du Secrétariat de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac, les mesures récentes visant à introduire un conditionnement neutre (standardisé) des produits du tabac peuvent sauver des vies en réduisant la demande de produits du tabac.

Le conditionnement neutre des produits du tabac limite ou interdit l'utilisation de logos, de couleurs, d'images de marque et de textes promotionnels sur les emballages, à l'exception des noms de la marque et du produit imprimés en caractères normaux et dans une couleur standard.

En décembre 2012, l'Australie est devenue le premier pays à mettre pleinement en application le conditionnement neutre. Le 20 mai 2016, la France et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord ont eux aussi commencé à imposer le conditionnement neutre. L'Irlande se prépare également à introduire la mesure, alors que d'autres pays étudient cette option.

« Le conditionnement neutre rend les produits du tabac moins attrayants. Il en fait disparaître le glamour, ce qui est souhaitable pour un produit qui tue », explique la Directrice générale de l'OMS, Dr Margaret Chan. « Il freine la publicité et la promotion du tabac. Il limite les emballages et les étiquetages trompeurs et il augmente l'efficacité des mises en garde sanitaires ».

Le conditionnement neutre est recommandé dans les directives de la Convention-cadre de l'OMS au sein d'une approche globale de la lutte antitabac qui comprend des mises en garde explicites de grande taille de même qu'une interdiction totale de toute publicité en faveur du tabac, de toute promotion et de tout parrainage du tabac.

La consommation de tabac est en baisse constante depuis des années en Australie. Ce pays a introduit en 2012 le conditionnement neutre, associé à de nouvelles mises en garde explicites de plus grande taille. Entre décembre 2012 et septembre 2015, la prévalence de la consommation de tabac a chuté de 0,55 point de pourcentage supplémentaire parmi les personnes âgées de 14 ans ou plus en raison des modifications apportées au conditionnement d'après les évaluations après mise en œuvre menées par l'Australie. Cela correspond à plus de 108.000 personnes qui ont arrêté de fumer, n'ont pas récidivé ou n'ont pas commencé à fumer pendant cette période.

La Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac est entrée en vigueur en 2005. Les Parties sont tenues de prendre un certain nombre de mesures afin de réduire l'offre et la demande de produits du tabac. Il y a 180 Parties à la Convention.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les films comportant des scènes de consommation de tabac devraient faire l'objet d'une classification, selon l'OMS

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé lundi les gouvernements à appliquer une classification aux films dans lesquels on consomme du tabac, afin de dissuader les enfants et les adolescents de commencer à fumer des cigarettes ou à consommer d'autres formes de tabac.