En République de Corée, le chef de l'ONU appelle les pays asiatiques à régler leurs différends territoriaux

26 mai 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé jeudi tous les pays asiatiques à approfondir le dialogue et la coopération entre eux, à régler leurs différends frontaliers et historiques, et à répondre aux menaces qui pèsent sur la stabilité de la péninsule coréenne.

« Ce continent puissant est essentiel pour la prospérité et la sécurité du monde entier », a déclaré M. Ban lors du Forum pour la paix et la prospérité qui se déroule à Jeju, en République de Corée.

Notant que l'Asie représente près d'un tiers de toutes les émissions mondiales de gaz à effet de serre, il a de nouveau appelé tous les pays d'Asie à ratifier rapidement l'Accord de Paris sur le climat, alors que seulement 16 des 177 signataires l'ont ratifié pour l'instant.

S'agissant des différends territoriaux et maritimes, le Secrétaire général a encouragé toutes les parties prenantes à résoudre leurs différends de manière pacifique. « Il est temps de se mettre d'accord sur les frontières qui sont actuellement contestées », a-t-il dit.

Selon lui, il faut que les pays asiatiques surmontent les interprétations divergentes du passé, pour mieux affronter l'avenir, ajoutant que d'autres continents, comme l'Amérique latine, l'Afrique et l'Europe ont fait ce travail avec succès.

En ce qui concerne la situation dans la péninsule coréenne, il a noté que la tentative de la République populaire démocratique de Corée de se doter d'armes nucléaires et de missiles balistiques ne fait que fragiliser sa propre sécurité et pèse sur le bien-être de ses habitants. M. Ban a encouragé les autorités de ce pays à changer de politique.

Tout en se félicitant des progrès réalisés en matière de protection et de promotion des droits humains en Asie, il a également exprimé sa préoccupation au sujet de rétrécissement de l'espace pour les organisations de la société civile, ainsi que l'intolérance croissante, le discours de haine et la violence dans certaines parties du continent.

De nombreux pays asiatiques ont montré leur compassion en accueillant des migrants, at-il dit, appelant ces pays à « donner aux nouveaux arrivants leur chance ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité condamne le tir d'un missile balistique depuis un sous-marin par la Corée du Nord

Le Conseil de sécurité de l'ONU a fermement condamné dimanche le tir d'un missile balistique depuis un sous-marin par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) samedi 23 avril.