Israël et Palestine : l'ONU regrette l'absence de volonté politique pour faire de véritables progrès

25 mai 2016

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Moyen-Orient, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix dans cette région, Nickolay Mladenov, a regretté l'absence de volonté politique pour faire des progrès vers une solution à deux Etats.

« La volonté d'avancer vers la paix existe clairement. Ce qui manque cruellement est la volonté politique et un leadership courageux pour faire réellement des progrès », a dit M. Mladenov, citant une étude récente menée par l'Université de Tel Aviv indiquant que près de 60% de la population juive et plus de 70% des Palestiniens restent en faveur de la poursuite de négociations de paix.

« Nous devons nous demander collectivement si ces Israéliens et Palestiniens qui aujourd'hui soutiennent un retour aux négociations continueront à le faire l'an prochain, ou dans deux ans, si les perspectives de paix restent hors d'atteinte », a-t-il ajouté devant les membres du Conseil de sécurité. « Prolonger l'impasse actuelle va miner ce qui reste d'optimisme pour trouver une solution à près de 50 ans d'occupation ».

Le Coordonnateur spécial a rappelé que dans plusieurs jours une conférence ministérielle sur le Moyen-Orient allait avoir lieu à Paris pour tenter de relancer le processus de paix.

« Tous ces efforts, aussi importants qu'ils soient, ne peuvent pas être dissociés de la dure réalité sur le terrain qui affecte la vie des Palestiniens et des Israéliens », a noté M. Mladenov.

Il a rappelé que le début du mois de mai avait vu la plus importante escalade de violence entre Israël et le mouvement palestinien Hamas depuis le conflit de 2014.

Quant aux divisions entre Palestiniens, le Coordonnateur spécial s'est félicité de la récente déclaration du Président égyptien al Sissi, qui a dit que son pays était prêt à jouer un rôle de médiateur pour permettre une réconciliation entre factions palestiniennes rivales et ouvrir la voie à un accord de paix durable avec Israël.

« J'exhorte les dirigeants palestiniens à Gaza et en Cisjordanie à saisir cette opportunité », a dit M. Mladenov. « J'exhorte aussi les dirigeants palestiniens et israéliens à s'engager, à travers les initiatives qui ont été présentées, à amener une paix juste, globale et durable entre les peuples d'Israël et de Palestine ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon invite Israéliens et Palestiniens à rétablir la confiance entre eux

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a invité lundi les dirigeants israéliens et palestiniens à rétablir entre eux une confiance qui a complètement disparu.