Journée du Vesak : Ban Ki-moon appelle à faire preuve de compassion aux quatre coins du monde

20 mai 2016

A l'occasion de la Journée du Vesak, jour le plus sacré pour les bouddhistes, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi les gens à faire preuve de compassion aux quatre coins du monde, « au nom de notre avenir à tous ».

« À l'heure où le monde est en proie à des mouvements de population massifs, à de violents conflits, à des violations atroces des droits de l'homme et à des discours haineux visant à diviser les communautés, la commémoration sacrée de la Journée du Vesak offre l'occasion inestimable de réfléchir à la façon dont les enseignements du bouddhisme peuvent aider la communauté internationale à faire face aux défis urgents qu'elle doit relever », a dit M. Ban dans un message.

« Le principe fondamental de l'égalité de tous les peuples, l'impératif de justice ou encore l'interdépendance de la vie et de l'environnement sont bien plus que des concepts abstraits réservés aux débats d'intellectuels. Pour les bouddhistes et tous ceux qui s'efforcent de bâtir un monde meilleur, ce sont des règles de vie », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a rappelé que c'est sous l'égide de l'Organisation des Nations Unies que, dans quelques jours, se déroulera le tout premier Sommet mondial sur l'action humanitaire à Istanbul, les 23 et 24 mai.

« Des dirigeants, des militants et d'autres partenaires se réuniront pour trouver des solutions aux problèmes que rencontrent des millions de personnes vulnérables vivant en situation de crise », a souligné M. Ban. « Les bouddhistes et les personnes de toutes les croyances qui se préoccupent de l'avenir de l'humanité peuvent contribuer à la concrétisation des objectifs du Sommet que sont le respect du droit humanitaire, la protection des civils en période de conflit et l'amélioration des réponses apportées aux situations d'urgence à l'échelle internationale ».

Le « Vesak », jour de la pleine lune du mois de mai, est le jour le plus sacré pour des millions de bouddhistes à travers le monde. L'Assemblée générale de l'ONU considère que, en célébrant cette Journée, l'Organisation salue la contribution que le bouddhisme, l'une des plus vieilles religions du monde, apporte depuis plus de 2 500 ans et continue d'apporter à la spiritualité de l'humanité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.