Haïti : l'envoyée de l'ONU condamne une attaque contre la police aux Cayes

17 mai 2016

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour Haïti, Sandra Honoré, a condamné mardi dans les termes les plus fermes l'attaque perpétrée contre la direction départementale de la Police nationale d'Haïti (PNH) aux Cayes, le lundi 16 mai 2016, par un groupe d'individus armés.

Dans un communiqué de presse, Mme Honoré a salué le professionnalisme de la police haïtienne « pour restaurer le calme et arrêter les personnes responsables de cette attaque meurtrière contre l'institution en charge de la sécurité publique ».

La Représentante spéciale, qui est à la tête de la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSTAH), a présenté ses condoléances à la famille du policier tué et ses vœux de prompt rétablissement aux deux policiers blessés.

Mme Honoré a appelé à poursuivre, dans le respect des prescrits de l'état de droit, toutes les personnes impliquées dans cette attaque.

« La MINUSTAH continuera d'appuyer la PNH dans sa professionnalisation continue, le renforcement de ses capacités institutionnelles et opérationnelles et dans ses efforts pour lutter contre la criminalité afin de consolider la sécurité et la stabilité en Haïti », a ajouté la Représentante spéciale.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité très déçu de l'incapacité des acteurs haïtiens à conclure le processus électoral

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est dit très déçu de l'incapacité des acteurs haïtiens à respecter les échéances convenues dans l'accord politique du 5 février concernant la conclusion rapide du processus électoral en Haïti.