Soudan du Sud : l'ONU appelle les autorités à tenir leurs promesses de lutte contre les violences sexuelles

12 mai 2016

A l'issue d'une visite de quatre jours dans la capitale sud-soudanaise Juba, la Représentante spéciale du Secrétaire général sur les violences sexuelles en période de conflit, Zainab Hawa Bangura, a exhorté le gouvernement de transition et d'unité nationale du pays à mettre en œuvre ses engagements concernant la lutte contre les crimes de violence sexuelle.

« Ces engagements ont été pris dans un communiqué de presse conjoint, signé le 11 octobre 2014 par le Président Salva Kiir Mayardit et la Représentante spéciale Bangura, ainsi que dans un communiqué publié unilatéralement, le 18 décembre 2014, par le Dr Riek Machar Teny », a-t-elle souligné dans une déclaration de presse.

Selon la Représentante spéciale, les signataires de ces communiqués respectifs s'étaient engagés à cesser immédiatement et à prévenir les crimes de violence sexuelle, poursuivre leurs auteurs, améliorer le soutien aux victimes et veiller à ce que la violence sexuelle soit incluse dans les différents processus de réforme.

En dépit de ces engagements et des progrès réalisés pour les mettre en œuvre, des crimes de violence sexuelle ont continué à être systématiquement commis dans le cadre du conflit en cours, a déploré Mme Bangura.

« Maintenant, plus que jamais, il est impératif pour les autorités du gouvernement de transition d'unité nationale garantisse la responsabilité pour ces crimes », a-t-elle ajouté.

Lors de sa visite, la Représentante spéciale s'est entretenue avec les directions de l'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA) et du Service de police nationale sud-soudanaise (SSNPS), qui se sont engagées à prendre des mesures concrètes, assorties de délais précis, pour lutter contre la violence sexuelle.

Mme Bangura s'était rendue au Soudan du Sud à l'invitation du gouvernement. Au cours de cette visite, elle a rencontré le Président Salva Kiir Mayardit, le Premier Vice-président Dr. Riek Machar Teny, et d'autres hauts responsables. Elle s'est également réunie avec la communauté humanitaire, le corps diplomatique et des groupes de femmes apportant un soutien aux victimes de violence sexuelle. La venue de la Représentante spéciale faisait suite à sa précédente visite officielle dans le pays en 2014.

Aidez-nous à connaître votre opinion sur ONU Info et à répondre à vos besoins : prenez 4 minutes pour répondre à notre sondage!

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guinée : l'ONU appelle les autorités à accélérer le processus judiciaire pour les victimes des crimes commis en 2009

La Représentante spéciale du Secrétaire général sur les violences sexuelles en période de conflit, Zainab Hawa Bangura, vient de conclure une visite en Guinée en appelant le gouvernement à accélérer les progrès en matière de justice pour les victimes des crimes commis le 28 septembre 2009, y inclus les victimes de violence sexuelle.