Equateur : le PAM intensifie son opération d'urgence dans les zones touchées par le séisme

28 avril 2016

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé cette semaine une intensification de son assistance dans les zones touchées par le séisme en Equateur avec le lancement d'une opération pour aider 260.000 personnes ayant désespérément besoin de nourriture.

Le tremblement de terre du 16 avril a fait plus de 600 morts et plus de 12.000 blessés, principalement sur les côtes. Selon une estimation du gouvernement et des agences internationales, 520.000 Equatoriens ont été directement touchés par ce désastre et ont besoin d'une assistance alimentaire. Le premier approvisionnement alimentaire du PAM a atteint la zone sinistrée seulement trois jours après le séisme, a précisé l'agence onusienne dans un communiqué de presse.

« A cause du séisme, un nombre important de personnes n'ont plus accès à leurs sources de revenus régulières et de vivres, et cela aura un impact négatif sur leur sécurité alimentaire », a déclaré le Directeur régional du PAM pour l'Amérique latine et les Caraïbes, Miguel Barreto, qui se trouve en Equateur pour coordonner l'intervention d'urgence du PAM avec Stefano Porretti, Directeur des situations d'urgence du PAM.

Suite à la demande du gouvernement, un convoi transportant des paniers alimentaires d'urgence du PAM a atteint la ville de Portoviejo dans la province de Manabí le 19 avril. Le personnel du PAM a soutenu la distribution de nourriture aux familles et aux hôpitaux parmi les plus touchés, atteignant quelques 50.000 personnes à ce jour.

« Le PAM prévoit d'assister 250.000 personnes touchées par ce désastre, en étroite coordination avec le gouvernement » a déclaré M. Barreto après avoir visité la ville de Pedernales. « En fonction des prochains résultats d'évaluations sur le terrain, le PAM adaptera ses plans en coordination avec les autorités qui dirigent cet effort et soutiendra la capacité globale du gouvernement à répondre ».

La Représentante du PAM en Equateur, Kyung-Nan Park, s'est félicitée du « nombre d'institutions et d'individus qui joignent leurs efforts pour fournir une assistance humanitaire sur la côte équatorienne ». « Les volontaires issus du gouvernement, du secteur privé et de la société civile ont aidé pour le chargement, le déchargement et la livraison de nos paniers alimentaires destinés à ceux qui en ont le plus besoin », a-t-elle ajouté.

Le PAM compte entièrement sur des contributions volontaires de la part des gouvernements, des entreprises et des particuliers. Le coût d'une opération de trois mois destinée à soutenir la réponse globale du gouvernement pour le tremblement de terre est de 34 millions de dollars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU et l'Equateur lancent un appel de fonds urgent, suite au séisme du 16 avril

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) et le gouvernement de l'Equateur ont lancé vendredi un appel de fonds urgent de plusieurs dizaines de millions de dollars pour porter assistance à des centaines de milliers de personnes, suite au séisme meurtrier qui a frappé la côte pacifique du pays le weekend dernier.