L'ONU et ses partenaires appelle à aider les 60 millions de personnes affectées par El Niño

26 avril 2016

Alors que des millions de personnes à travers le monde sont affectées par les sécheresses et les inondations provoquées par El Niño, la communauté internationale doit agir maintenant pour répondre aux besoins humanitaires immédiats et renforcer la résilience des communautés aux chocs futurs, a déclaré mardi le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Stephen O'Brien.

L'actuel phénomène El Niño est l'un des plus puissants jamais connus et affecte environ 60 millions de personnes en Afrique, en Asie, en Amérique centrale et du Sud et dans le Pacifique. L'impact des sécheresses dues à El Niño devrait atteindre un pic fin 2016, début 2017. Mais la situation pourrait empirer si le phénomène La Niña - qui suit souvent El Niño – frappe vers la fin de cette année, a précisé le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans un communiqué de presse.

« Nous devons agir aujourd'hui pour aider les gens dont l'existence est menacée », a dit M. O'Brien lors d'une conférence à Genève. « El Niño a déjà gravement affecté la santé et la sécurité alimentaire de beaucoup de familles et de communautés à travers le monde. Je suis profondément préoccupé par la hausse de la malnutrition aiguë chez les enfants de moins de cinq ans et par l'augmentation des maladies liées à l'eau et à la transmission vectorielle ».

Au cours des derniers mois, l'ONU et ses partenaires humanitaires ont intensifié leurs préparatifs pour affronter El Niño. Des plans d'intervention ont été élaborés dans 13 pays, nécessitant environ 3,6 milliards de dollars pour répondre aux besoins essentiels en termes d'alimentation, de soutien agricole, de nutrition, de santé, d'eau et d'assainissement. Mais le déficit de financement s'élève à plus de 2,2 milliards de dollars et comme certains pays n'ont pas encore finalisé leurs plans d'intervention humanitaire, ce chiffre devrait augmenter.

Selon l'Administrateur adjoint du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Izumi Nakamitsu, il est essentiel d'investir maintenant pour s'assurer que les collectivités vulnérables soient en mesure de mieux faire face au prochain phénomène El Niño ou à d'autres crises.

« Cela montre encore une fois qu'il est important que les agences humanitaires et de développement travaillent ensemble pour soutenir les gouvernements nationaux et locaux en période de crise, identifier les risques en cas de catastrophes futures et renforcer la résilience », a déclaré Mme Nakamitsu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU va aider un million d'Haïtiens souffrant de la faim après trois années de sécheresse

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) va lancer une opération d'urgence pour apporter une assistance à un million de personnes en Haïti dont les vies ont été dévastées par trois années d'une sécheresse exacerbée par le phénomène météorologique El Niño.