Le Conseil de sécurité condamne le tir d'un missile balistique depuis un sous-marin par la Corée du Nord

24 avril 2016

Le Conseil de sécurité de l'ONU a fermement condamné dimanche le tir d'un missile balistique depuis un sous-marin par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) samedi 23 avril.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont estimé que cet incident constituait une nouvelle violation par la RPDC de résolutions du Conseil de sécurité.

Ils ont souligné que ce tir et le test de nouvelles capacités de missile balistique par la RPDC, même si ces tirs sont des échecs, “sont clairement interdits par ces résolutions”.

Dans ce contexte, le Conseil de sécurité a réitéré sa grave préoccupation sur le fait que “ces activités de missile balistique contribuent au développement par la RPDC de systèmes de lancement d'armes nucléaires et augmentent la tension dans la région et ailleurs”.

Les membres du Conseil ont déclaré qu'il fallait que la RPDC évite de nouvelles violations des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et respecte pleinement ses obligations contenues dans ces résolutions.

Ils ont redit combien il était important de maintenir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et dans l'ensemble de l'Asie du Nord-Est et ont salué les efforts par des membres du Conseil et d'autres Etats pour faciliter une solution pacifique grâce au dialogue.

Selon la presse, la Corée du Nord a affirmé dimanche avoir réussi la veille au soir un tir de missile balistique mer-sol depuis un sous-marin. Le tir s'est passé au large du port de Sinpo. Le missile n'a volé que quelques minutes, parcourant 30 km avant d'exploser.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Corée du Nord : le Conseil de sécurité condamne un nouveau tir de missile balistique

Le Conseil de sécurité de l'ONU a fermement condamné vendredi soir le tir d'un missile balistique mené quelques heures auparavant par la République populaire démocratique de Corée (RPDC).