Soudan du Sud : l'ONU salue l'obtention d'un compromis sur le retour de Riek Machar à Juba

22 avril 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité vendredi de la décision du gouvernement de la République du Soudan du Sud d'accepter une proposition de compromis concernant les modalités de retour du Premier vice-président désigné, Riek Machar, dans la capitale Juba.

Dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole, M. Ban a indiqué que ce compromis avait été obtenu grâce aux efforts de la Commission mixte de suivi et d'évaluation, ainsi que des partenaires régionaux et internationaux.

Le Secrétaire général a espéré que ce compromis puisse contribuer à la formation rapide du gouvernement d'unité nationale de transition dans le pays et à la mise en œuvre complète de l'accord de paix signé par les parties en août 2015.

Le maintien d'un esprit de coopération sera essentiel à l'heure où les dirigeants du pays s'apprêtent à entamer leurs travaux pour inverser les années de destruction que ce conflit a entraînée, au détriment du peuple du Soudan du Sud, a déclaré le chef de l'ONU.

Le Secrétaire général a appelé M. Machar à retourner à Juba, « sans délai et sans autres conditions susceptibles de compromettre le processus de paix fragile et de prolonger la souffrance du peuple du Soudan du Sud ».

M. Ban a salué les efforts entrepris par la Commission mixte de suivi et d'évaluation, l'ancien Président du Botswana Festus Mogae, et le Haut Représentant de l'Union africaine pour le Soudan du Sud, l'ancien Président du Mali Alpha Oumar Konaré, afin de résoudre cette impasse.

Il a en outre exhorté tous les partenaires régionaux et internationaux à soutenir activement la poursuite de la mise en œuvre de l'accord de paix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.