Mali : la MINUSMA appelle au calme après une violente manifestation à l'aéroport de Kidal

19 avril 2016

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a appelé mardi au calme à Kidal, dans le nord du Mali, après une violente manifestation à l'aéroport de la ville qui a fait deux morts et quatre blessés.

« Une violente manifestation s'est déroulée hier matin à Kidal. Vers 10h, des manifestants, dont certains munis de cocktails molotov, se sont introduits par effraction sur la piste de l'aéroport sécurisée par la MINUSMA, saccageant et mettant le feu aux installations sécuritaires », a déclaré la Mission dans un communiqué de presse.

« Deux participants ont perdu la vie, quatre autres ont été blessés suite à des tirs d'origine encore inconnue. La MINUSMA déplore vivement ces pertes en vies humaines, présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a-t-elle ajouté.

La MINUSMA s'est déclaré déterminée à établir les faits. Une commission d'enquête a été mise en place et ses conclusions devraient permettre d'identifier la provenance des tirs. « La MINUSMA entend prendre sa part de responsabilité le cas échéant », a dit la Mission.

La piste d'atterrissage de Kidal est un élément essentiel pour l'approvisionnement de l'aide humanitaire, le soutien aux populations locales, ainsi qu'aux opérations de la MINUSMA et des forces partenaires. La piste et ses installations avaient été réhabilitées par la MINUSMA en début d'année après de longs mois de travaux et de lourds investissements financiers.

La MINUSMA en a appelé à la responsabilité de tous. Elle est en contact permanent avec les autorités maliennes et leaders des communautés locales dans le but d'apaiser les tensions.

La Mission a renouvelé « son appel au calme et son engagement dans la mise en oeuvre du processus de paix aux côtés des Maliens ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mali : l'ONU appelle à mettre en œuvre l'accord de paix pour vaincre les groupes extrémistes

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation au Mali, le chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Hervé Ladsous, a appelé mardi les signataires à mettre en œuvre rapidement l'accord de paix afin de vaincre les groupes extrémistes.