Afghanistan : le Conseil de sécurité condamne un attentat meurtrier à Kaboul

19 avril 2016

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné mardi dans les termes les plus forts une attaque terroriste revendiquée par les Talibans à Kaboul. Cette attaque a visé la Direction nationale de la sécurité et a tué au moins 28 personnes et blessé environ 300 autres.

Dans une déclaration à la presse publiée mardi soir, les membres du Conseil ont exprimé leur profonde sympathie et leurs condoléances aux familles des victimes et au peuple et au gouvernement d'Afghanistan. Ils ont souhaité aux blessés un prompt rétablissement.

Ils ont redit leur préoccupation concernant les menaces que font peser les Talibans, Al-Qaïda, les affiliés de Daech, et les groupes armés illégaux sur la population locale, les forces nationales de sécurité et de défense et la présence internationale en Afghanistan.

Les membres du Conseil ont dit une nouvelle fois « qu'aucune attaque terroriste ou violente ne peut remettre en cause le processus mené par les Afghans sur le chemin de la paix, de la démocratie et de la stabilité en Afghanistan, qui est soutenu par la population et le gouvernement d'Afghanistan et par la communauté internationale ».

Plus tôt dans la journée, la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a également condamné l'attaque.

« Cette attaque montre les ravages causés par l'utilisation d'engins explosifs dans les zones urbaines et témoigne une fois de plus d'un mépris total pour la vie des civils afghans », a déclaré le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Tadamichi Yamamoto, dans un communiqué de presse.

« L'utilisation d'explosifs dans des zones peuplées de civils, dans des circonstances où ils vont avec quasi-certitude causer d'immenses souffrances aux civils, peut constituer un crime de guerre », a-t-il ajouté.

Cette attaque qui visait un bureau de la Direction nationale de la sécurité a eu lieu dans le quartier de Puli Mahmud Khan à Kaboul, a indiqué M. Yamamoto. Elle a été perpétrée en pleine heure de pointe dans une rue bondée, où un véhicule rempli d'engins explosifs improvisés a explosé, avant que des hommes armés ne pénètrent dans les locaux de la Direction, a-t-il précisé, ajoutant que l'explosion a causé des dommages très importants, blessant des civils dans un rayon d'un kilomètre.

« La MANUA réitère son appel aux Talibans pour qu'ils cessent immédiatement toutes les attaques dans les zones peuplées par des civils », a déclaré M. Yamamoto.

« La Mission exprime ses condoléances aux familles des personnes tuées et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.