Ban Ki-moon invite Israéliens et Palestiniens à rétablir la confiance entre eux

18 avril 2016

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a invité lundi les dirigeants israéliens et palestiniens à rétablir entre eux une confiance qui a complètement disparu.

« Israéliens et Palestiniens ont besoin que leurs dirigeants élèvent le niveau du discours public au-dessus des accusations mutuelles et entament un dialogue constructif qui puisse rétablir une confiance qui s'est complètement évaporée », a dit M. Ban dans un discours devant les membres du Conseil.

S'agissant de la solution à deux Etats, prévoyant un Etat de Palestine vivant côte à côte dans la paix et la sécurité avec l'Etat d'Israël, le chef de l'ONU a noté que « tragiquement, cette solution semble plus lointaine qu'elle ne l'a été au cours de plusieurs décennies ».

« L'impatience et le désespoir face à cet état de fait est l'une des causes profondes de la violence qui gangrène les communautés israéliennes et palestiniennes, empêche le développement économique et la croissance, et nie le potentiel humain de millions de personnes », a-t-il ajouté.

M. Ban s'est inquiété du « rythme alarmant » auquel Israël continue de démolir des structures palestiniennes en Cisjordanie occupée. Il s'est dit notamment préoccupé par la poursuite des démolitions punitives de domiciles appartenant à des familles de Palestiniens auteurs présumés d'attaques contre des Israéliens. « En même temps, les projets de colonies et les légalisations rétroactives continuent d'avancer », a-t-il ajouté.

Selon le Secrétaire général, ces mesures indiquent que la politique stratégique israélienne de colonisation continue « sur des terres destinées à un futur Etat palestinien ». « Je déclare encore une fois que les colonies sont illégales en vertu du droit international et fragilisent la solution à deux Etats », a-t-il dit.

« La création de nouveaux états de fait sur le terrain avec les démolitions et la construction de colonies pose la question de savoir si l'objectif ultime d'Israël est, en fait, de chasser les Palestiniens de certaines parties de la Cisjordanie, compromettant ainsi toute perspective de transition vers un Etat palestinien viable », a ajouté le Secrétaire général.

Concernant les Palestiniens, M. Ban a regretté l'échec persistant des discussions intra-palestiniennes pour parvenir à une véritable unité sur la base de la non-violence, la démocratie et les principes de l'OLP.

Il a demandé une nouvelle fois aux factions palestiniennes de démontrer leur engagement envers la réconciliation.

M. Ban s'est dit également très préoccupé par l'annonce faite aujourd'hui concernant la découverte d'un tunnel creusé entre Gaza et Israël, la première découverte de la sorte depuis le conflit de 2014 à Gaza. Il a condamné fermement la construction de ces tunnels utilisés pour des attaques. En outre, trois roquettes ont été tirées de Gaza le 14 avril en direction d'Israël, mais aucun blessé n'a été signalé.

« J'appelle toutes les parties prenantes à éviter toute action qui pourrait entraîner une reprise du conflit à Gaza », a déclaré le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Conflit israélo-palestinien : l'ONU appelle la communauté internationale à intensifier ses efforts

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a appelé jeudi la communauté internationale à intensifier ses efforts pour sortir le conflit israélo-palestinien de l'impasse politique actuelle, notamment dans le cadre d'une nouvelle initiative du Quatuor pour le Moyen-Orient, annoncée la veille.