Haut-Karabakh : face à la flambée de violence, Ban Ki-moon appelle à mettre immédiatement fin aux combats

2 avril 2016

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit samedi profondément troublé par les rapports récents faisant état de violations à grande échelle du cessez-le-feu le long de la ligne de contact dans la zone de conflit du Haut-Karabakh.

« [M. Ban] est particulièrement préoccupé par les rapports concernant l'utilisation d'armes lourdes et par le nombre important de victimes, y compris parmi la population civile », a déclaré le porte-parole du chef de l'ONU, Stéphane Dujarric, dans un communiqué de presse.

« Le Secrétaire général exhorte toutes les parties concernées à mettre fin immédiatement aux combats, à respecter pleinement l'accord de cessez-le-feu et à prendre des mesures urgentes pour désamorcer la situation », a poursuivi le porte-parole de M. Ban.

« Le Secrétaire général réitère son plein appui aux efforts du Groupe de Minsk de l'OSCE [Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe] et à toutes les parties qui s'efforcent de résoudre cette situation dangereuse et de poursuivre un règlement pacifique négocié du conflit du Haut-Karabakh », a indiqué M. Dujarric.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.